logo
Home Actualités Fin de vie : une campagne pour expliquer les nouveaux droits

Après les professionnels de santé, le grand public. Ce 20 février, le ministère de la Santé lance une campagne d’information sur la fin de vie. Son objectif : rappeler aux citoyens leurs droits. Car la loi a évolué le 2 février 2016, mais 90 % des Français ne sont pas conscients de leurs options. Un manque que devrait corriger cette campagne, coordonnée par le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.

Tout patient en fin de vie peut désormais bénéficier d’une sédation profonde et continue jusqu’à son décès. En cas de souffrances trop fortes, les malades peuvent donc se voir soulagés jusqu’au dernier souffle. Ils ont également le droit de refuser « l’obstination déraisonnable », c’est-à- dire l’acharnement thérapeutique. Ce qui inclut l’hydratation et la nutrition artificielles. La décision de l’arrêt des soins se fait alors en lien avec les professionnels de santé. Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

2 Réponses de cet article
  1. Tout ça, c’est de l’enfumage.
    La réalité, c’est que l’euthanasie sera généralisée très bientôt.
    Hé oui, si vous tombez malade trop longtemps, on vous proposera, soit l’euthanasie, soit de donner certains de vos organes pour payer vos soins, si vous n’avez pas assez d’argent.
    La sécurité sociale va bientôt disparaitre ( c’est prévu ) au profit d’un système de santé privé géré par les banques ( encore elles ).

  2. Je supplie le Seigneur Jésus de susciter des enfants de Dieu dans le milieu médical .Mon épouse à passé cinq mois dans différents hôpitaux et arrivée en fin de vie,le personnel médical ne m’a pas écouté, ils m’ont dit qu’ils tenaient compte de mes demandes mais que la décision revenait à l’équipe médicale.Je béni les croyants que j’ai rencontré durant ces mois difficiles ou j’ai passé tous mes après-midi à l’hôpital car le personnel médical chrétien est une grande bénédiction ils font vraiment la différence par leur amour, leur douceur leur patience envers les malades.Ceci dit j’ai aussi rencontré des inconvertis formidables , a la fin mon épouse était dans une clinique ou il y avait une infirmière et une aide soignante pour tout l’étage. J’ai également du mal à comprendre qu’un enfant de Dieu puisse laisser un de ses parents dans ces mouroirs qu’on appelle maison de retraite

Laisser une réponse