logo
Home Actualités Indre : un instituteur muté d’office pour avoir travaillé sur la Bible

L’inspection académique de l’Indre a sanctionné un professeur des écoles de Malicornay d’une mutation d’office pour avoir utilisé la Bible dans un cours.

Suspendu depuis plusieurs mois, un instituteur de Malicornay dans l’Indre a finalement été condamné à une mutation d’office par la commission de discipline de l’inspection académique de l’Indre. Après avoir fait étudier des passages de la Bible en classe, il a été sanctionné vendredi pour entorse à la laïcité, rapporte France Bleu Berry.

Ce qui posait problème n’était pas l’usage de la Bible en soi mais sa répétition et son intensité. L’instituteur, pour sa part, récuse tout prosélytisme. « Mon client est un agnostique, marié civilement et dont les enfants ne sont pas baptisés. Tout cela relève de considérations idéologiques bien extérieures à l’intérêt général », explique son avocat, Me Jean-Raphaël Mongis. Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

1 réponse de cet article
  1. Des visites de mosquées sont souvent organisées pour des écoliers et des lycéens en France.
    Mais dès qu’un enseignant cite 1 ou 2 versets de la bible pour expliquer l’histoire religieuse et culturelle de la France, il subit aussitôt des sanctions de la part de sa hiérarchie.
    Donc , pour l’éducation nationale, le christianisme est un crime et l’islam , c’est bien.
    On est en plein inversion des valeurs : Esaie 5:20  » Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres ».
    Que les élites maçonniques qui sont au pouvoir le veuillent ou non, la France est l’un des plus ancien pays chrétiens au monde.
    Il auront beau nous persécuter, nous rendront toujours gloire à Jésus-Christ de Nazareth.

Laisser une réponse