logo
Home Enseignements N’aies pas honte de l’Évangile !

Bien qu’il soit difficile en ce temps de dire la Vérité, de confesser le Nom et la Parole de Jésus-Christ devant les hommes, il est indispensable de le faire.
Jésus nous dit que nous serons haïs de tous à cause de son Nom, mais que celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé (Matthieu 10:22). C’est pourquoi nous devons être armés de la pensée de se faire rejeter, haïr, insulter et peut-être même violenter à cause de la Parole de Dieu. Si ces choses nous arrivent,  nous devons aimer, bénir et prier pour ceux  qui s’opposent à nous. Prenons cependant garde, car si nous ne sommes pas affermis par la prière et par la Parole de Dieu, nous ne tiendrons pas le choc. En effet,  il faut que nous soyons prêts à pardonner et à aimer véritablement même nos ennemis (Matthieu 5:43-48).
Ce monde nous rejettera de plus en plus à cause du témoignage que nous rendons à  Jésus ; mais comme le dit Paul, si nous voulons plaire aux hommes nous ne pourrons pas être serviteurs de Christ. Celui qui voudra sauver sa vie, en la protégeant par lui-même, en refusant d’annoncer l’Évangile, perdra sa vie ; mais celui qui perdra sa vie pour l’amour de Christ et de l’Évangile, la sauvera.  A quoi sert-il de gagner le monde entier,  d’être approuvé des hommes, si c’est pour perdre finalement notre âme ?
Alors, si Dieu nous  met à cœur de parler, tout en sachant  que nous serons méprisés, haïs, rejetés, FAISONS-LE ! Car quiconque aura honte de Jésus-Christ, notre Dieu, ne pourra pas être sauvé.« Car quiconque voudra sauver sa vie, la perdra ; mais quiconque perdra sa vie pour l’amour de moi et de l’Évangile, celui-là la sauvera. Car que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd sa vie ? Que donnerait l’homme en échange de sa vie ? Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, quand il viendra environné de la gloire de son Père avec les saints anges. » Marc 8:35-38.« Quiconque donc me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. Mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. » Matthieu 10:32-34.
Beaucoup d’appelés périssent par peur de confesser Christ, par honte de dire la Vérité, par amour pour leurs propres vies (Jean 12:42-43). Or si nous aimons nos vies plus que Dieu, il nous sera impossible de suivre Jésus et d’être ses disciples. La loi de Christ, salutaire à tous les hommes, consiste à aimer Dieu de tout  notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée, et son prochain comme soit même (Matthieu 22:37-40). Aimer son prochain ne veut pas dire être dans les sentiments humains, cela implique de lui dire la Vérité, même si elle est dure à entendre, afin de l’amener si possible au salut.  D’ailleurs c’est ainsi que  agissons avec nos enfants :nous acceptons qu’ils souffrent lorsque nous leur refusons quelque chose de mauvais pour eux, parce que nous pensons aux conséquences. Et bien c’est la même chose lorsque nous disons la Vérité à un homme, cela peut le blesser, mais s’il se remet ensuite en question, cela peut sauver son âme (2 Corinthiens 7:8-12). « Car je n’ai pas honte de l’Evangile de Christ, vu qu’il est la puissance de Dieu pour le salut de tous ceux qui croient » Romains 1:16.
Ludovic.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse