logo
Home Enseignements La persévérance dans la prière

La prière est notre moyen de communiquer avec Dieu. Quand nous parlons au Seigneur dans notre cœur c’est déjà une forme de prière. Nous ne devons pas négliger cela car il en va de notre relation intime et personnelle avec Dieu. La Parole nous exhorte à toujours prier dans l’Esprit par toutes sortes de prières et de supplications, et à veiller à cela avec une entière persévérance (Ephésiens 6:18).

Il y a plusieurs sortes de prières: les actions de grâces (remerciements, louanges, adoration), les intercessions et les supplications. Dans tous les cas, c’est Dieu lui-même qui, par son Esprit, nous transmet ces choses, si toutefois nous sommes réceptifs à ce qu’il nous transmet. Si Dieu nous met la joie dans notre cœur, notre cœur loue Dieu, et cela ne vient pas de nous. De même, si Dieu nous met à cœur d’intercéder pour les âmes, cela ne vient pas de nous. C’est pourquoi peu importe le temps que nous passons à prier, à louer Dieu, à intercéder pour les âmes, nous n’avons aucune raison de nous glorifier,  nous ne faisons que nous laisser guider par Dieu. En revanche, si nous ne sommes pas réceptifs à ce que Dieu nous transmet, c’est totalement de notre faute, puisque nous rejetons volontairement l’appel de Dieu dans notre cœur.

Quant au fait de tout remettre à Dieu, nos difficultés, nos problèmes, les choses de ce monde, c’est encore une fois une histoire d’obéissance puisque la Parole de Dieu nous dit de ne jamais nous inquiéter et de tout remettre entre les mains du Seigneur. En agissant de la sorte, nous cherchons premièrement le Royaume de Dieu et sa Justice, et Dieu s’occupe de tout le reste (Philippiens 4:6 ; Matthieu 6:25-34).

Jésus-Christ nous enseigne sur la persévérance dans la prière car contrairement à ce que nous pouvons penser, Dieu éprouve notre foi dans la persévérance. La foi dans la prière consiste à prier jusqu’à l’exaucement en croyant que Dieu est en train d’agir. Il ne s’agit pas de prier une seule fois en croyant que Dieu agira, mais de prier jusqu’à ce que la prière soit exaucée. Ce n’est pas un manque de foi, au contraire, c’est une preuve que nous croyons que cela se réalisera, autrement nous arrêterions de prier. Bien entendu, l’ennemi viendra constamment pour mettre le doute en nous pendant que nous prions. Mais si nous sommes enracinés dans la Parole de Dieu, la foi sera notre bouclier pour contrer les attaques du diable. J’insiste volontairement sur l’importance de la persévérance dans la prière, parce que beaucoup de gens abandonnent par manque de foi. Il faut absolument que nous croyons que Dieu agit lorsque nous prions.

Jésus nous donne une parabole pour nous faire comprendre qu’il faut persévérer dans la prière et ne jamais se relâcher : « Et il leur proposa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne pas se relâcher, disant : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait personne. Et dans la même ville, il y avait une veuve, qui venait souvent lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais après cela il dit en lui-même : Quoique je ne craigne pas Dieu, et que je ne respecte personne, néanmoins, parce que cette veuve me donne de la peine, je lui ferai justice, de peur qu’elle ne vienne sans cesse me casser la tête. Et le Seigneur dit : Ecoutez ce que dit le juge injuste. Et Dieu ne ferait-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu’il use de patience avant d’intervenir pour eux ? Je vous le dis, il leur fera justice rapidement. Mais quand le Fils de l’homme viendra, pensez-vous qu’il trouvera la foi sur la terre ? » (Luc 18:1-8).

Cette parabole renvoie à  toutes sortes de prières que nous pouvons faire avec persévérance dès l’instant où elles sont justes. Et Dieu parle ici d’exaucer ses élus, qui CRIENT A LUI JOUR ET NUIT. Il ne s’agit donc pas d’une simple prière, mais il s’agit de persévérance dans la prière jusqu’à obtenir l’exaucement de celle-ci.

« Persévérez dans la prière, veillant dans cet exercice avec des actions de grâces. » Colossiens 4:2.

Bien entendu, il faut prendre garde de prier selon la volonté de Dieu et non la nôtre, mais si nous comprenons bien cet enseignement nous devons prendre en compte le fait qu’à la base c’est Dieu lui-même qui nous met à cœur les sujets de prière (Jacques 4:3).

La Parole de Dieu nous exhorte également à ne pas faire comme les hypocrites qui font en apparence de longues prières mais qui en réalité cherchent à être vus des hommes; mais lorsque nous prions que ce soit dans le secret et Dieu qui voit dans le secret nous récompensera publiquement (Matthieu 6:5-7 ; Marc 12:38-40).

Ludovic.

 

Sur le même sujet:

La prière fervente du juste a une grande efficacité

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

12 Réponses de cet article
  1. Amen et merci beaucoup pour cet encouragement qui conforte bien ce que le Seigneur m’enseignait ces derniers temps.

    Fraternellement,

    Prislaine

  2. Bonjour,
    Peut-on m’en dire plus sur ce passage:
    « En revanche, si nous ne sommes pas réceptifs à ce que Dieu nous transmet, c’est totalement de notre faute, puisque nous rejetons volontairement l’appel de Dieu dans notre cœur. »
    Je ne comprend pas en quoi c’est un rejet volontaire?
    Merci pour cette exortation.

    • Bonjour,

      ce passage veut simplement dire que c’est à nous d’être attentifs à ce que Dieu nous dit. Si nous sommes dans la distraction et que nous ne sommes pas à l’écoute du Seigneur, alors nous ne sommes pas en mesure de l’entendre nous parler. Il est donc de notre responsabilité de chercher sa face et d’instaurer un climat propice pour l’entendre nous parler. Cela passe simplement par la sanctification de tous les jours, une vie de méditation et de prière.

  3. J’ai une autre question:
    Des fois on sent qu’on a envie de prier mais en même temps on ressent un gros manque de motivation, tout en ayant cette envie de prier, on est plutôt à la traîne dans trop savoir pourquoi, on tourne en rond dans une langueur pas possible, complètement en manque d’inspiration, on ne sait pas trop ce qu’on va lui dire à genoux, etc… Etant donné que rien de vient de nous, peut-on considérer que c’est l’Esprit du Seigneur qui nous appelle à la prière?
    Merci.

    • La réponse est très simple: La chair a de désirs contraires à l’Esprit.
      « Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a des contraires à ceux de la chair ; et ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez. » Galates 5:17.
      Le manque de motivation vient de votre chair. Il y a aussi les esprits méchants qui rodent et qui vous envoient des flèches pour vous empêcher de prier car ils savent combien la prière fervente du juste est efficace. Voir l’article suggéré en bas de cet article.
      Donc que faire ? Et bien il faut lutter en se faisant violence et en persévérant.

    • Oui c’est un appel de Dieu à la prière et je rejoins la réponse des Dokimos, car la chair à des désirs contraire à ceux de l’Esprit, mais ce sont les violents qui s’emparent du Royaume, alors il faut se faire violence. Ce n’est pas si difficile, c’est comme entrer dans la mer lorsque notre corps est chaud, c’est difficile au début mais une fois dedans on s’y sent bien. C’est comme lorsque Dieu nous appelle à la lecture de sa Parole, l’appétit vient en mangeant il suffit de se lancer. C’est pour cela que Paul disait qu’il traite durement sont corps et qu’il le tient assujettit. Il faut faire comprendre à notre corps que c’est l’Esprit qui commande.

  4. bonjour
    Merci pour cet article
    Mon soucis est que parfois je ne sais pas quoi dire au Seigneur et prier pendant des heures je n’y arrive pas.je ne sais que faire.

    • Bonjour,
      Si cela n’arrive que parfois ce n’est pas grave. La prière ce n’est pas seulement une liste de demandes à faire à Dieu. C’est aussi la louange, l’intercession. Il y a énormément de situations qui nécessitent la prière. Il suffit de regarder autour de soi, de lire les info…
      Si la plupart du temps vous ne savez pas quoi dire dans la prière, il faut s’interroger.
      Le problème vient peut-être de la relation que vous avez avec Dieu et de la perception que vous avez de lui.
      De la même manière que vous ne vous sentirez pas à l’aise avec un inconnu pour lui parler librement, il en va de même pour Dieu si pour vous il est un inconnu.
      Cherchez donc à mieux connaître Dieu, en méditant sa Parole, en lui demandant de se révéler à vous et vous verrez que les choses changeront.

      Pour approfondir le sujet, vous pouvez aussi lire les articles suivants:
      https://www.lesdokimos.org/2017/09/02/dieu-est-notre-papa-allons-sans-crainte-vers-lui/
      https://www.lesdokimos.org/2014/05/13/il-est-temps-de-chercher-la-face-de-dieu-2/

  5. Merci pour cet article,il est vrai que la priere ce n’est pas une panoplie de mots,meme avec nos faibles mots sinceres en croyant en Jesus Christ,surtout en l’adorant et le louant.

  6. C’est très juste ce que vous dites , la chair nous empèche souvent de prier et nous devons prendre autorité sur elle et ne pas nous laisser détourner.Cependant il ne faudrait pas en faire une doctrine non plus et ne pas nous sentir condamnés si nous ne prions pas des heures car le Seigneur peut nous demander de prier effectivement jusqu’a l’exaucement et dans d’autres cas il peut nous faire comprendre qu’il nous à bien entendu et qu’il est inutile de tomber dans les vaines redites.Le problème n’est pas tant de prier pendant des heures mais d’etre certain que nous prions selon sa volonté et ensuite d’etre à l’écoute de la réponse.C’est comme Paul qui à dit qu’il a prié trois fois et que le Seigneur lui a répondu ‘Ma puissance s’accomplit dans la faiblesse » on comprends bien que dans ce cas prier des heures pour le sujet n’aurait servi à rien.Je pense que l’important est de prier selon la volonté du Seigneur et ensuite d’ etre attentif à la réponse que l’Esprit du Seigneur nous donne .Maintenant un enfant de Dieu est normalement constamment connecté avec Dieu et est toujours en prière,sous la douche, au travail , dans les transports en commun en tout temps et en toute occasion nous chantons à Dieu dans notre coeur,nous l’adorons ,nous le bénissons, nous intercédons ,meme en dormant notre esprit loue le Seigneur.qDvb

  7. Merci ALAIND
    honnetement quand j’entends tel personne prie pendant des heures je me sentais un peu coupable.
    Mais je comprends mieux maintenant.

Laisser une réponse