logo
Home Actualités Le protestantisme, seconde religion d’Afrique, a 500 ans

Le protestantisme a 500 ans, et en Afrique c’est même la seconde religion derrière l’islam, et devant le catholicisme. Très influencées par les racines anglo-saxonnes de ses origines, Eglises pentecôtistes et évangéliques sont même en plein essor sur le Continent, cinq siècles après le début de la Réforme.

Le 31 octobre 1517 est le point de départ de la Réforme. C’est le jour où le théologien allemand Martin Luther diffuse ses «95 thèses», une critique sans concession des dérives de l’Eglise de Rome, comme la vente des indulgences.

On ne s’y attend guère, tant l’image des pères blancs catholiques évangélisant le continent est forte. Mais le protestantisme arrive devant l’Eglise catholique en Afrique. Selon des chiffres datant de 2010, l’Afrique subsaharienne comptait alors 63% de chrétiens dont 36,6% de protestants. Chez ces derniers, les Eglises pentecôtistes et évangéliques sont en très forte progression, nous dit La Croix.

Selon le journal, la part des protestants dépasse les 50% dans douze pays d’Afrique subsaharienne. Et ils sont majoritaires dans 20 pays. La carte couvre l’est et le sud du continent. La plus forte proportion se rencontre au Swaziland (82%). En Afrique de l’Ouest, le protestantisme est peu représenté, à l’exception des pays issus de la colonisation britannique (Ghana, Nigeria) ou du Liberia, pays fondé par d’anciens esclaves américains. Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse