logo
Home Actualités Espérance de vie : de grandes inégalités entre les plus aisés et...

En France, les hommes les plus aisés ont une espérance de vie de 13 ans plus élevée que les plus modestes, cependant dépassée par la majorité des femmes, selon un rapport de l’Insee. En cause, le niveau de vie et l’exposition aux risques, mais aussi… des traits de caractère.

En France, les hommes les plus aisés ont une espérance de vie de 13 ans plus élevée que les plus modestes, tandis que chez les femmes cet écart n’est que de 8 ans, selon un rapport de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) de février 2018 examinant la période 2012-2016. En cause : l’accès aux soins, le niveau de vie, l’exposition aux risques, le tabac, ou encore une corrélation entre la capacité à grimper les échelons et celle de préserver sa santé. En 2017, l’espérance de vie à la naissance était de 85,3 ans pour les femmes et de 79,5 ans pour les hommes (soit 5,8 ans d’écart), contre respectivement 84,4 et 77,4 ans en 2007 (7,8 ans d’écart).

Le renoncement aux soins : premier lien entre espérance de vie et niveau social

Le niveau de vie « peut être la cause directe d’un état de santé plus ou moins bon, et donc d’une durée de vie plus ou moins longue« . Selon l’Insee en effet, 11% des adultes parmi les 20% plus modestes disent avoir renoncé aux soins pour des raisons financières, contre seulement 1% des 20% les plus aisés. Les « comportements moins favorables à la santé » sont également plus courants chez les plus modestes, dont 39% fument, que chez les plus aisés, dont 21% s’exposent au tabac, comme le montre le Baromètre Santé 2016. De plus, l’exposition à des accidents du travail et des risques professionnels importants est plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres. Cependant, il se peut également qu’un mauvais état de santé soit la cause du faible niveau de vie observé en « freinant la poursuite d’études » ou l’accès à un « emploi plus qualifié« . Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse