logo
Home Actualités L’Inde instaure la peine de mort pour les violeurs d’enfants

C’est le meurtre d’une petit fille de 8 ans précédé d’un viol en réunion qui a tout déclenché. Le gouvernement indien a décidé d’instaurer la peine de mort à l’encontre des personnes reconnues coupables de viol sur des enfants de moins de 12 ans. Le gouvernement indien a approuvé  samedi la peine de mort pour les violeurs d’enfants après le viol en réunion et  le meurtre d’une fillette de 8 ans qui a choqué le pays. Dès son retour d’un sommet du Commonwealth, le Premier ministre indien  Narendra Modi a réuni samedi son gouvernement pour amender  loi sur les violences sexuelles permettant de condamner à la peine capitale les  violeurs d’enfants âgés de moins de 12 ans.

Les peines minimales pour viol ont également été durcies. « Cette ordonnance sera soumise au président pour approbation », a souligné  ce responsable sous couvert de l’anonymat, ce qui semble être une formalité.

Un crime pour terrifier une communauté de bergers musulmans

Des milliers d’Indiens ont manifesté ces derniers jours à travers le pays  après l’enlèvement, le viol et le meurtre par huit hommes d’une fillette d’une  tribu musulmane nomade dans l’Etat du Jammu-et-Cachemire (nord) en demandant au  Premier ministre d’agir. Selon la police, ce crime visait à terrifier la communauté de bergers  musulmans des Bakarwals pour les forcer à quitter la zone, à majorité hindoue. Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse