Youcef Nadarkhani, Yasser Mossayebzadeh, Saheb Fadaie et Mohammad Reza Omidi, quatre chrétiens iraniens, ont reçu la notification du tribunal le 2 Mai dernier. La cour d’appel a confirmé la peine de dix ans de prison prononcée à leur encontre pour « promotion du christianisme sioniste » et gestion d’églises de maison.

Les quatre hommes avaient comparu devant le tribunal révolutionnaire le 14 décembre 2017 pour faire appel de leur condamnation. À l’époque pourtant, la peine maximale envisagée pour « atteinte à la sécurité nationale » était de six ans. Mais les peines de prison sont de plus en plus longues pour les chrétiens iraniens. Lire la suite.