logo
Home Actualités Le Parlement portugais a dit non à l’euthanasie

89 % des Portugais seraient contre l’euthanasie et pour un développement des soins palliatifs, c’est ce qu’indique un récent sondage. Rien d’étonnant donc à la mobilisation de milliers de personnes la semaine dernière devant le parlement.

Et les parlementaires les ont suivis. Ils ont voté contre les quatre projets de loi présentés et débattus mardi 29 mai en faveur de l’euthanasie.

Une déception, sans nulle doute pour l’un des fers de lance de ce combat, Ana Figueiredo, qui a perdu son père en 2014. Atteint d’un cancer des os incurable, douloureux et dégradant, il s’est suicidé, il avait 72 ans, c’était un héros de guerre. Il avait demandé un suicide assisté à ses médecins en 2007.

« Se tuer ainsi d’une balle dans la tête pour stopper sa propre douleur, mettre un terme à un calvaire qu’il ne pouvait endurer plus alors qu’il n’avait plus d’espoir malgré une belle vie passée, je pense que ce n’est digne pour personne. »

Le résultat du vote était incertain et a été serré. Les quatre projets de loi étaient présentés par des partis politiques de gauche.

Le projet du parti socialiste a été rejeté par 115 voix, 110 étaient pour. Il y a eu quatre abstentions pour un total de 229 députés. Lire la suite.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse