logo
LES DOKIMOS
  • QUI ÉTAIENT LES DOKIMOS ?

Du temps de l’apôtre Paul, les systèmes bancaires actuels n’existaient pas, toute la monnaie était en métal. Pour obtenir les pièces de monnaie, le métal était fondu et versé dans des moules et après le démoulage, il était nécessaire d’enlever les bavures. Or de nombreuses personnes les grattaient pour récupérer le surplus de métal et même davantage, ce qui faussait le poids de la monnaie. Face à ce problème, de nombreuses lois ont été promulguées à Athènes pour éradiquer la pratique du rognage des pièces en circulation. Il existait toutefois quelques changeurs intègres qui ne mettaient en circulation que des pièces au bon poids. On appelait ces personnes des « Dokimos », ce qui signifie « éprouvés » ou « approuvés ».

C’est en se référant à ces personnes que Paul exhorta Timothée en ces termes : « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé [littéralement DOKIMOS en grec], un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité » 2 Timothée 2:15.

  • LES DOKIMOS : UN MAGAZINE ET UN WEBZINE AU SERVICE DE LA SAINE DOCTRINE

Cette exhortation de Paul à Timothée concerne plus que jamais les chrétiens des temps modernes qui doivent faire face à une vague d’apostasie sans précédent. En tant qu’enfants de Dieu, nous avons le devoir de dénoncer les hérésies qui se sont introduites dans l’Eglise et de tirer le signal d’alarme au sujet de la séduction du péché qui ravage le monde entier. Pour cela, nous n’avons qu’une seule arme : la Parole de Dieu.

« Car nous n’avons pas de puissance contre la vérité, nous n’en avons que pour la vérité » 2 Corinthiens 13:8

En 2007, le premier numéro du magazine Les Dokimos a vu le jour. Son objectif est de défendre la saine doctrine et d’analyser d’un point de vue biblique l’actualité, afin que les enfants de Dieu soient en mesure de discerner les temps et de se préparer pour le retour du Seigneur Jésus. Publié trimestriellement et vendu 3.50€ jusqu’en mai 2013, celui-ci est désormais gratuit et semestriel. En 2010, un site est venu prolonger cette vision sur la toile du web. Vous vous trouvez actuellement sur la seconde version du site et du blog des Dokimos.

Notre magazine ne se réclame d’aucune dénomination car le Seigneur est venu bâtir son église (Matthieu 16:18) et non la multitude de dénominations chrétiennes qui sont des œuvres humaines, sources de division et de confusion. Nous précisons cependant que « non dénominationnel » ne signifie pas à nos yeux « œcuménique ». La vérité, qui rappelons-le, est d’abord une personne, à savoir Jésus-Christ (Jean 14:6), ne saurait se compromettre en s’associant au mensonge des fausses doctrines.

Vous trouverez sur ce site et au travers des pages de notre magazine, des témoignages, des prédications, des références à certains ouvrages de frères et sœurs que nous jugeons édifiants. Cependant, si ces personnes dévient ou se corrompent par la suite, veuillez considérer que nous n’en sommes ni complices ni responsables. Par conséquent, l’équipe de la rédaction ne recommande aucune église, aucun pasteur, aucun ministère. Nous vous recommandons au Seigneur Jésus qui est le pasteur et le gardien de nos âmes (1 Pierre 2:25).

Concernant la revue de presse (actualités) renvoyant vers des sites mondains, nous ne faisons que relayer l’information sans pour autant approuver forcément le ton et les propos tenus.

Nous publions également nos propres articles, fruits de nos recherches, réflexions et méditations personnelles. La reproduction de nos articles est autorisée si elle est intégrale et la source citée. Toute appropriation pour une exploitation commerciale est strictement interdite.

L’équipe de la rédaction est bénévole et autodidacte. Elle ne perçoit pas de rémunération ni de subventions. Elle s’adresse au corps du Christ dans son ensemble ainsi qu’à tous ceux et celles qui cherchent le Dieu véritable. A l’instar des chrétiens de Bérée (Actes 17:11), nous vous invitons à vérifier dans vos Bibles l’exactitude du message diffusé. En cas de divergence d’opinion, que chacun cherche dans la méditation et la prière l’éclairage du Seigneur et agisse selon son intime et profonde conviction (Philippiens 3:15 ; Romains 14:15-23).

Que Dieu vous bénisse !

L’équipe de la rédaction.