logo
Home Enseignements Le salut est-il acquis ?

La Parole de Dieu ne décrit pas le salut comme étant quelque chose d’acquis; mais plutôt comme étant une espérance et un but que nous devons atteindre (Romains 8:24-25). Beaucoup de croyants pensent que le salut est acquis, mais la Bible nous parle à plusieurs reprises des personnes qui se sont détournées de la foi; or sans la foi il est impossible d’obtenir le salut puisque c’est par le moyen de la foi que nous sommes sauvés (Hébreux 11:6; Ephésiens 2:8). Certains de ceux qui pensent avoir acquis leur salut pensent également que Dieu a lui-même prédestiné certaines personnes au Royaume de Dieu et d’autres aux souffrances éternelles, faisant ainsi passer Dieu pour un dictateur, un un être injuste et cruel. Mais les Ecritures nous apprennent que la volonté de Dieu c’est que tous les hommes soient sauvés en venant à la connaissance de la Vérité et à la repentance; ce fait signifie que ce n’est pas Dieu qui choisit seul qui sera sauvé et qui ne le sera pas, puisque Dieu dans son Grand Amour et sa Justice donne le même pouvoir à tous de se repentir et de marcher selon sa volonté (1 Timothée 2:4 ; 2 Pierre 3:9).

Nous voyons également à plusieurs reprises dans la Bible que certains qui ont été touchés par la grâce s’en sont ensuite détournés pour vivre selon leur chair (2 Pierre 2:12-19). Personne ne peut dire qu’il est sous la grâce en vivant dans le péché puisque la grâce de Dieu est manifestée par une vie de sainteté; c’est même par elle qu’il est possible de mener une vie de sanctification (Romains 6). Si nous pensons que le salut est acquis, cela signifie que nous pensons aussi que nous serons sauvés même si nous mourrons en tant que pécheurs. C’est une terrible erreur que de croire cela étant donné que rien de souillé ne pourra entrer dans le Royaume de Dieu (Apocalypse 21:27). Le fait de marcher dans la sainteté nous permet d’avoir l’espérance du salut et l’assurance que si nous persévérons nous parviendrons au salut; mais nous sommes conscients dans ce cas que la vie de sanctification n’est pas à l’abri d’une chute qui peut parfois être fatale (1 Corinthiens 10:12). C’est la raison pour laquelle la Parole de Dieu nous exhorte à persévérer et à être armés de toutes les armes de Dieu afin de pouvoir résister aux ruses de l’ennemi qui n’a qu’un seul but, celui de nous voir tomber et périr (Ephésiens 6:10-18). Ce n’est évidemment pas pour rien que nous sommes dans une guerre, car si le salut était un acquis, pourquoi aurions-nous encore des attaques et des tentations venant de l’ennemi ? Puisque dans tous les cas nous serions sauvés, cela ne lui servirait à rien de continuer à chercher notre chute. Mais l’ennemi est malin, et il sait très bien ce qu’il fait, et il ne le fait pas pour rien. Nous savons que le juste selon Dieu c’est celui qui est justifié par la foi, et la Bible nous dit aussi que le juste est difficilement sauvé (1 Pierre 4:18).

Selon les Ecritures il y a certaines personnes qui reçoivent la Parole de Dieu avec joie et qui croient pour un temps, mais comme elles n’ont pas de racine, lorsque subvient une tribulation à cause de la Vérité, elles se retirent et perdent la foi (Matthieu 13:20-21). Il y a également celles qui ont la foi et qui se laissent séduire par les richesses de ce monde, elles se détournent de la foi et se jettent elles-mêmes dans bien des tourments (1 Timothée 6:10). Les Hébreux avaient été délivrés du pays d’Egypte et ont été rebelles à Dieu à cause de leur incrédulité; ils ont péri dans le désert, et il est écrit que c’est un exemple pour nous qui sommes sous la nouvelle alliance; car si Dieu ne les a pas épargnés à cause de leur incrédulité il n’épargnera pas ceux qui sont tels aujourd’hui (1 Corinthiens 10:1-10 ; Jude 1:5-6).

En effet, il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés et qui ont reçu le Saint-Esprit, s’ils retournent volontairement dans le péché en abandonnant leur foi d’origine, soient de nouveau poussés à la repentance, mais il aurait mieux valu pour eux qu’ils ne connaissent pas la Vérité plutôt que de s’en être détournés après l’avoir connue. Il leur est arrivé ce que dit un proverbe véritable : le chien est retourné à ce qu’il a vomi, et la truie lavée est retournée se vautrer dans le bourbier (2 Pierre 2:20-22 ; Hébreux 6:4-6). Jésus nous exhorte lui-même en disant de veiller et de prier afin de ne pas tomber en tentation (Matthieu 26:41).

Ludovic.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

8 Réponses de cet article
  1. Merci Ludovic pour se rappel qui est très important de se souvenir, en effet, ceux qui pensent qu’une fois sauvé toujours sauvé n’est qu’un leurre de plus que les croyants ont pris pour vérité.
    Comme tu le mentionnes dans ce message, et comme le disent Les Écritures, nous devons travailler à notre salut selon Phil.2:12. Encore une preuve de plus que celui-ci n’est pas définitivement acquis, et puis un autre passage qui s’adresse aux non croyants comme à ceux qui croient en Jésus-Christ et qui est sans équivoque :
    2 Thes. 1 : 6 à 9, les versets qui nous intéressent particulièrement sont les versets 8 et 9. Un peu avant il est dit, que Lorsque Le Seigneur reviendra en force avec les anges de sa puissance, il est donc écrit ceci au verset 8  » Jésus bienséance avec des flammes de feu, pour exercer la vengeance contre ceux qui ne connaissent pas Dieu (Les non croyants), et ceux (Les croyants ou ceux qui se disent chrétiens) qui n’obéissent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ. Verset 9 dit ceci : « Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur, et de la gloire de sa force.
    Ce n’est donc pas le salut qui est la Vie Éternelle dans la présence du Seigneur, il est écrit que c’est la ruine éternelle qui sera le châtiment des chrétiens désobéissants, c’est-à-dire la d’abord l’enfer et après le jugement la géhenne appelé aussi l’étang de feu et de souffre où ils seront tourmentés jour et nuits, d’âges en âgés. (Apo. 20 : 10)
    Merci encore pour cette piqûre de rappel, afin de ne pas nous appuyer sur des fausses doctrines’
    Alain.

    • Amen, le Saint-Esprit que nous recevons est cité comme étant les arrhes de notre héritage, ce qui signifie qu’il nous est donné comme un gage en attendant l’acquisition de la Vie éternelle. Ce Saint-Esprit qui est Dieu lui-même (Jésus) en nous n’est pas un acquis mais un don que nous pouvons perdre à tout moment.

  2. Merci encore pour ce rappel qui nous donne de nous examiner pour voir si nous sommes encore agréable au Seigneur Jésus-Christ ou pas (Galate 6v4 et 2Cor13v5)
    Que le SEIGNEUR JÉSUS sois bénit

  3. C’est une question difficile , mais essayons d’y répondre avec la bible.
    Jésus dans jean 11:25 : » Celui qui croit en moi , meme s’il meurt, vivra »
    marc 16:16 : »Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé. Celui qui ne croira pas sera condamné ».
    Le salut est donc le don de Dieu à travers la foi en Jésus-Christ et le baptème.
    On pourrait comparer le salut à une pierre très précieuse qui vous a été confiée.
    Vous devez veillez tout le temps à ce qu’aucun voleur ne vienne vous la voler.
    Cela veut dire que le salut doit etre entretenu chaque jour, comme une plante que l’on arrose chaque jour, sinon elle se déssèche.
    On peut donc perdre son salut en choisissant délibérément de renier le Sauveur
    Jésus-Christ et pécher délibérément.
    Quand on a reçu la vérité ( Jésus-Christ ), c’est à ce moment que les forces obscures se déchainent et poussent le chrétien à la faute.
    L’essentiel, après le baptème, est de conserver son salut en évitant de pécher intentionnellement, car cela attriste le Saint-Esprit.
    Si on ne se repent pas et que l’on continue à pécher , le Saint-Esprit se retire, car Dieu nous aime mais il déteste le péché.
    Et là, notre condition est pire qu’avant , car sans la protection du Saint-Esprit nous sommes vulnérables face aux forces du mal.
    La repentance est nécessaire. N’hésitez pas à demander l’aide de chrétiens , pour qu’ils prient pour vous, et vous conseillent avec sagesse et humanité.
    Priez également le Seigneur de vous pardonner et de vous guider, de vous donner la force nécessaire pour éviter de tomber dans le péché.

  4. On ne peut pas perdre ce que l’on n’a pas, puisque que nous sommes sauvés en espérance selon Rom.8 : 24. Il est écrit que l’on doit travailler à notre salut, et que ce sont ceux qui persévérons jusqu’à la fin qui seront sauvés. Cela qu’il faut persévérer dans la saine doctrine, dans la sainteté et là nous avons la certitude d’être sauvés.

    • Exactement, la vérité n’est pas vraiment que nous pouvons perdre le salut mais c’est plutôt que nous ne l’avons pas encore acquis. Cela dit bien entendu nous avons l’assurance que si nous persévérons nous serons sauvés. L’espérance que nous avons est aussi une certitude: non pas une certitude que nous sommes sauvés, mais une certitude que si nous persévérons dans la foi et la sanctification jusqu’à la fin alors nous serons sauvés. Si nous n’étions pas certains de cela nous n’aurions pas la force pour aller jusqu’au bout de notre marche.

Laisser une réponse