logo
Home Enseignements Les boucliers de la Terre

Dieu, faisant les choses parfaitement, ne fait rien sans raison. Nous nous en rendons compte lorsque nous nous intéressons à la création. Il y a plusieurs passages qui nous parlent des œuvres de notre Créateur dans les Ecritures et ils sont écrits pour notre édification. Beaucoup de trésors sont à découvrir en sondant la Bible par la grâce du Seigneur.

 » Psaume de David, donné au chef des chantres, pour le chanter sur guitthith. Yahweh, notre Seigneur, que Ton Nom est magnifique sur toute la terre ! Tu as établi Ta majesté au-dessus des cieux. Par la bouche des petits enfants et de ceux qui tètent, tu as fondé Ta puissance, à cause de Tes adversaires, afin de faire cesser l’ennemi et le vindicatif. Quand je regarde Tes cieux, l’ouvrage de Tes doigts, la lune et les étoiles que tu as fixées: Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu le visites ? Tu l’as fait de peu inférieur aux anges, et tu l’as couronné de gloire et d’honneur. Tu l’as fait dominer sur les œuvres de Tes mains, tu as tout mis sous ses pieds, les brebis comme les bœufs, les animaux des champs, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers. Yahweh, notre Seigneur ! que Ton Nom est magnifique sur toute la terre ! « Psaumes 8.

La contemplation de David face à la création l’a amené à la réflexion et il a été enseigné parce que Dieu lui a parlé par celle-ci.

Les cieux racontent

 » Psaume de David, donné au chef des chantres. Les cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament met en évidence l’œuvre de Ses mains. Un jour en instruit un autre jour, et une nuit fait connaître sa science à l’autre nuit. Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le cri ne soit point entendu : Leur retentissement couvre toute la terre, et leur voix est allée jusqu’aux extrémités du monde. Il a dressé une tente pour le soleil.  » Psaumes 19:2-5.

Ce psaume dit que l’œuvre de Ses mains sont comme un retentissement qui couvre toute la terre, comme un langage et des paroles dont le cri est entendu. Ce langage fait partie du langage de Dieu, car Dieu parle par Sa création. Donc sachant que le Seigneur parle par Sa création qui est un enseignement pour nous, nous pouvons nous demander: qu’est-ce-que le Seigneur Jésus nous enseigne par Sa création ? Il nous enseigne diverses choses de Lui notamment Sa puissance et Sa divinité comme nous le révèle Romains 1:18-20 :

 » Car la colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, parce que ce qu’on peut connaître de Dieu est manifesté parmi eux, car Dieu le leur a manifesté. En effet, les perfections invisibles de Dieu, à savoir Sa puissance éternelle et Sa divinité, se voient comme à l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans Ses ouvrages, de sorte qu’ils sont inexcusables ; « 

Il nous révèle aussi Sa bonté par Sa création :

 » Car la parole de Yahweh est droite, et toutes Ses œuvres s’accomplissent avec fidélité ; il aime la justice et la droiture ; la terre est remplie de la bonté de Yahweh. Les cieux ont été faits par la parole de Yahweh, et toute leur armée par le souffle de Sa bouche. Il amoncelle en un tas les eaux de la mer, il met les abîmes dans des réservoirs.  »  Psaumes 33:4-7.

 » Yahweh, la terre est pleine de Ta bonté ; enseigne-moi Tes statuts.  » Psaumes 119:64.

Abraham

Considérons aussi ce qu’a vécu notre père dans la foi, Abraham. Abraham craignait qu’il ait pour héritier son serviteur Eliézer. Dieu lui avait fait la promesse qu’il aurait un fils pour héritier et que ses descendants seraient nombreux. Comment Abraham aurait pu avoir foi en une telle promesse ? Il fallait que Dieu produise cela en lui et Il le fit en lui faisant prendre conscience de la grandeur de Celui qui faisait la promesse. C’est pour cela que le Seigneur lui demanda de regarder les étoiles (Genèse 15 :5). Et il est écrit par la suite qu’Abraham crut. En considérant l’œuvre de Ses mains nous prenons conscience de Sa grandeur et cela nous amène à Lui faire confiance à avoir foi en Lui. Comment un Dieu si grand, qui fait des choses si merveilleuses, ingénieuses et immenses peut-Il faillir à Ses promesses ?

Les Boucliers de la Terre

Observons la création. La planète Terre est composée de plusieurs couches et possède en son sein un noyau métallique en fusion. Cette fusion est appelé le magma. La Bible en parle dans Job 28:5 :  » La terre, d’où sort le pain, est bouleversée dans ses entrailles comme par le feu.  »

Cette activité magmatique permet à la planète d’avoir un champ magnétique. Ce champ magnétique sert de protection à la planète contre les vents solaires qui sont des flux de plasma capables de causer d’importants dégâts à la planète. Ces vents peuvent emporter l’atmosphère d’une planète ainsi que tous ce qui se trouve à sa surface, comme l’eau, la végétation et toute autre forme de vie.

La planète ne doit donc pas voir son noyau être refroidi pour être protégée, si elle se refroidissait elle n’aurait plus de bouclier. En effet, le champ magnétique est comme un ensemble de boucliers, et c’est ainsi qu’il est qualifié dans la Bible au Psaume 47, verset 10 :

 » Les princes des peuples se rassemblent vers le peuple du Dieu d’Abraham, car les boucliers de la terre sont à Dieu : Il est puissamment élevé. « 

Après avoir observé la création comme Abraham ou David ont pu le faire, nous pouvons en tirer un enseignement par la grâce de Dieu, nous observons la création comme si nous lisions un enseignement, elle est comme un livre de leçon ouvert à tous.

L’homme, semblable à une planète

Nous sommes, en tant qu’enfants de Dieu, comme une planète qui, au plus profond d’elle, a du magma : c’est le feu du Saint-Esprit, car nous avons été baptisé de feu, Matthieu 3:11 :  » Pour moi, je vous baptise d’eau en signe de repentance ; mais Celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter Ses souliers. Celui-là vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. « 

Jérémie parlait bien d’un feu dévorant en lui, Jérémie 20:9 : « C’est pourquoi j’ai dit : Je ne ferai plus mention de Lui, je ne parlerai plus en Son Nom ; mais il y a dans mon cœur comme un feu ardent, renfermé dans mes os ; je suis fatigué de le porter, et je n’en peux plus. « .

Ce feu dévorant qui est Dieu en nous a une activité, car le Saint-Esprit en nous se meut et produit des choses dans notre être intérieur. L’activité magmatique peut donc être assimilée à la présence du Saint-Esprit en nous. Quand l’Esprit n’est plus présent, la feu cesse et la froideur spirituelle dont parle le Seigneur dans Apocalypse 3:15-16 apparaît. Cette froideur spirituelle est suivie par la perte de notre bouclier de la foi de Ephésiens 6:16. Ce bouclier est Dieu Lui-même car nombreux sont les passages où Yahweh est comparé à un bouclier :

 » Yahweh est ma force et mon bouclier … «  (Psaume 28:7)

 » Mais toi, ô Yahweh, tu es un bouclier autour de moi !  » (Psaume 3:4)

 » Yahweh est mon Rocher, ma forteresse et mon libérateur ! Mon Dieu est mon Rocher où je trouve un refuge ! Il est mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite !  » (Psaume 18:3)

 » Ô Dieu, notre bouclier, vois et regarde la face de ton oint !  » (Psaume 84:10)

 » Béni soit Yahweh, mon rocher qui exerce mes mains au combat et mes doigts à la bataille, qui déploie Sa bonté

envers moi, qui est ma forteresse, ma haute retraite, mon libérateur, mon bouclier, mon refuge, qui m’assujettit mon peuple ! «  (Psaume 144:1-2)

Ainsi, si Yahweh est notre bouclier, alors les sept Esprits de Yahweh sont nos boucliers, il y a là sept aspects à découvrir.

Les 7 Esprit sont un, Dieu est un !

N’oublions pas que ces sept esprits ne sont qu’un, il n’y a qu’un Esprit car Dieu est UN. Ce sont sept Esprits, sept caractéristiques qui sont liées. Nous le voyons dans Proverbes.

Les passages qui le démontrent sont nombreux : Proverbes 1:25 + 1:30, 2:1-9, 2:10-11, 5:1, 8:12-14, 9:10, 14:33, 10:13, 10:14, 10:23, 11:9, 12:15, 13:10, 14:6, 14:18, 16:22, 19:20, 20:5, 21:11, 21:30, 24:5, 15:2, 15:7, 15:33.

Lisez-les tous attentivement, prenez le temps, nous ne les verrons pas tous.

Prenons Proverbes 2:1 à 11 :

 » Mon fils, si tu reçois Mes paroles, et que tu gardes précieusement en toi Mes commandements, si tu rends ton oreille attentive à la sagesse, et que tu inclines ton cœur à l’intelligence ; si tu appelles à toi la sagesse, et que tu adresses ta voix à l’intelligence, si tu la cherches comme de l’argent, et si tu la recherches soigneusement comme des trésors, alors tu connaîtras la crainte de Yahweh, et tu trouveras la connaissance de Dieu. Car Yahweh donne la sagesse, et de Sa bouche procèdent la connaissance et l’intelligence. Il réserve le salut pour ceux qui sont droits, et il est le bouclier de ceux qui marchent dans l’intégrité, pour garder les sentiers de la justice ; il gardera la voie de ses bien-aimés. Alors tu comprendras la justice, le jugement, l’équité, et tout bon chemin. Si la sagesse vient dans ton cœur, et si la connaissance est agréable à ton âme ; la réflexion veillera sur toi, et l’intelligence te gardera, « 

Ce passage des Ecritures laisse clairement apparaître une dépendance entre sagesse/intelligence et crainte de Yahweh/connaissance de Dieu. Si nous cherchons la sagesse et l’intelligence alors nous obtenons la crainte de Yahweh et la connaissance de Dieu. Pourquoi ? Parce qu’ils sont un, il est question de Dieu lui-même ! En effet, comment peut-on appeler à nous la sagesse ou adresser notre voix à l’intelligence s’il n’est pas question d’un Être ?  Dans Proverbes 1:20 nous apprenons que la souveraine sagesse crie. Qui est souverain ? Jésus ! Jésus crie-t-il ? Oui selon Jean 11:43 :  » Et ayant dit ces choses, il cria à haute voix : Lazare, sors dehors ! « . Donc quand il est mention d’intelligence, de sagesse, de connaissance … des sept Esprits, il peut être question de Dieu lui-même.

Abordons donc les sept Esprits.

L’Esprit de Sagesse

Dieu nous protège par Sa sagesse. Proverbes 21:16 nous dit que  » L’homme qui se détourne du chemin de la sagesse aura sa demeure dans l’assemblée des ombres.  »

Le mot ombres vient de rapha’ qui signifie : Fantômes de morts, ombres, revenants ou encore esprits. Se détourner du chemin de la Sagesse nous amène dans l’assemblée des morts, donc nous tue. Ainsi, la sagesse nous protège de la mort et de l’enfer.

 » Celui qui se confie en son propre cœur est un insensé ; mais celui qui marche sagement sera délivré.  » Proverbes 28:26.

Marcher sagement signifie marcher tout en ayant la sagesse. Et être délivré est le contraire d’être lié et captif. La sagesse est donc également une protection en ce qu’elle nous garde de la captivité et des liens, liens qui peuvent être spirituels.

Nous sommes gardés par elle du mauvais chemin et des hommes mauvais si elle vient dans notre cœur, Proverbes 2:10-22 : « Si la sagesse vient dans ton cœur, et si la connaissance est agréable à ton âme ; la réflexion veillera sur toi, et l’intelligence te gardera, pour te délivrer du mauvais chemin, et de l’homme qui tient de mauvais discours, de ceux qui abandonnent les voies de la droiture pour marcher dans les chemins ténébreux, qui sont joyeux de mal faire, et qui se réjouissent dans la perversité des méchants. Eux dont les sentiers sont tortueux, et qui dans leur conduite vont de travers. Afin qu’il te délivre de la femme étrangère, et de la femme d’autrui, dont les paroles sont flatteuses ; qui abandonne l’ami de sa jeunesse et qui oublie l’alliance de son Dieu. Car sa maison penche vers la mort, et son chemin mène vers les ombres. Pas un de ceux qui vont vers elle n’en retourne, ni ne reprend les sentiers de la vie. Ainsi tu marcheras dans la voie de ceux qui sont bons, et tu garderas les sentiers des justes. Car ceux qui sont droits habiteront la terre, les hommes intègres y demeureront. Mais les méchants seront retranchés de la terre, et ceux qui agissent perfidement seront arrachés. »

La sagesse parle et dit :  » Mais celui qui m’écoute habitera en sécurité et sera tranquille, sans craindre aucun mal.  » (Proverbes 1:33). Ecoutons-la, elle nous protégera !

L’Esprit d’intelligence

L’intelligence est très souvent évoquée avec la sagesse, parfois même, quand on lit certains versets, nous nous demandons s’il est question de la sagesse ou de l’intelligence (comme par exemple dans Proverbes 3:14-18 et Proverbes 4:5-9) : elles sont liées comme nous l’avons vu.

L’intelligence est aussi une protection contre les péchés sexuels :

 » Dis à la sagesse : Tu es ma sœur ; et appelle l’intelligence, ta parente. Afin qu’elles te préservent de la femme étrangère, de l’étrangère qui emploie des paroles doucereuses.  » (Proverbes 7:4-5)

L’intelligence (et la sagesse également) protège de la femme étrangère qui emploie des paroles doucereuses. Le mot utilisé pour étrangère est zuwr et peut désigner une prostituée. Cette femme-là dont on est protégé par l’intelligence c’est la prostituée dont il est fait mention dans la suite du chapitre, celle qui séduit l’homme par beaucoup de paroles douces et qui l’amène comme un bœuf à la boucherie. C’est cette sorte de femme qui est dans l’adultère. Bien qu’elle ait un mari, elle chasse l’âme précieuse des hommes (Proverbes 6:26), elle les détruit. L’intelligence est une protection contre ces Jézabel, l’intelligence nous protège de la fornication, l’adultère… des péchés sexuels.

Intelligence et prudence :

 » Les Proverbes de Salomon, fils de David et roi d’Israël. Pour connaître la sagesse et l’instruction, pour discerner les paroles d’intelligence ; pour recevoir une leçon de bon sens, de justice, de jugement et d’équité. Pour donner du discernement aux simples, et de la connaissance et de la réflexion aux jeunes gens. Le sage écoutera, et il augmentera son savoir, et l’homme intelligent acquerra de la prudence  » Proverbes 1:1-5.

En ayant l’intelligence nous devenons prudent et en étant prudent nous sommes gardés de bien des maux, la prudence nous empêche de tomber car : « Le peuple tombe par faute de prudence » (Proverbes 11:14).

Dieu veuille nous communiquer la prudence par Son intelligence !

L’Esprit de conseil

Dieu nous garde par Son Esprit qui est un Esprit de conseil, en effet « le salut est dans le grand nombre des conseillers. » (Proverbes 11:14 et Proverbes 24:6)  et Dieu est le meilleur conseiller. Il nous maintient dans le chemin du salut par Ses nombreux conseils. Même lorsqu’Il nous met à cœur des projets nous devons compter sur Ses conseils pour ne pas faire n’importe quoi, ils sont une protection indispensable.

« Les projets s’affermissent par le conseil » Proverbes 20:18.

« Les projets échouent, faute d’une assemblée qui délibère; Mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers. » Proverbes 15:22.

Sans  les conseils de l’Esprit de Dieu nous ne réussirions pas les projets que Dieu nous donne car c’est Dieu qui agit en nous et si nous ne suivons pas ses directives il ne nous suit pas dans notre folie.

« Ce n’est pas par la puissance ni par la force, mais par Mon Esprit, dit Yahweh des armées. » Zacharie 4:6.

Ainsi nous voyons que l’Esprit de Conseil est un bouclier, une protection qui nous maintient dans la volonté de Dieu et dans le salut.

L’Esprit de force

De quoi nous protège l’Esprit de force ? Le contraire de la force est l’affaiblissement, l’alanguissement, l’impuissance, l’abattement, la défaillance, le déclin, la fragilité, la fatigue …

Lisons Esaïe 40 verset 28 à 31 :

 » Ne sais-tu pas ? N’as-tu pas entendu que le Dieu d’éternité, Yahweh, a créé les extrémités de la terre ; Il ne se fatigue point, Il ne se lasse point, et il n’y a pas moyen de sonder Son intelligence. C‘est Lui qui donne de la force à celui qui est fatigué, et Il multiplie la force de celui qui n’a aucune vigueur. Les jeunes gens se lassent et se fatiguent, même les jeunes hommes tombent sans force. Mais ceux qui s’attendent à Yahweh renouvellent leur force. Ils s’élèvent avec des ailes, comme des aigles ; ils courent, et ne se fatiguent point ; ils marchent, et ne se lassent point.  »

En tant qu’êtres humains nous pouvons facilement être affectés par la lassitude. Aussi, la fatigue, le manque de vigueur nous atteignent rapidement. Nous avons besoin d’être renouvelés sinon nous tombons en défaillance, nous perdons courage et nous sommes abattus comme Job et tant d’autres !

 » Qu’il plaise à Dieu de me réduire en poussière, qu’il laisse aller sa main pour m’achever ! Mais j’ai encore cette consolation, quoique la douleur me consume, et qu’elle ne m’épargne point, je n’ai pas transgressé les paroles du Saint. Quelle est ma force, pour que je puisse soutenir de si grands maux ? Et quelle en est la fin pour que je puisse prolonger ma vie ? Ma force est-elle une force de pierre ? Ma chair est-elle d’acier ? Ne suis-je pas destitué de secours, et tout appui n’est-il pas éloigné de moi ? «  Job 6:9-13.

Et dans ces cas-là l’Esprit de force est une protection. Dieu, seulement par Son Esprit, peut pourvoir à notre besoin de renouvellement et notre besoin de force. La force nous est nécessaire pour combattre

 » C’est aussi à quoi je travaille, en combattant selon Son efficacité (ou encore, Sa « force à l’œuvre ») qui agit puissamment en moi.  » Colossiens 1:29.

Si nous ne combattons pas nous perdons, nous mourons. Les Ecritures nous montrent l’importance d’avoir un approvisionnement de force :

 » Fortifiez-vous donc de plus en plus pour garder et faire tout ce qui est écrit dans le livre de la loi de Moïse, afin que vous ne vous détourniez ni à droite ni à gauche. «  Josué 23:6.

Et elles nous montrent où puiser cette force :  » Au reste, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur, et dans la puissance de Sa force. «  (Ephésiens 6:10).

Nous n’avons en aucun cas besoin de naître fort pour servir Dieu, pour marcher pour Lui sur cette Terre au contraire (1 Corinthiens 12:9) !

 » Les fourmis, qui sont un peuple sans puissance, et qui néanmoins préparent durant l’été leur nourriture ; les damans, qui sont un peuple sans force, et qui néanmoins font leurs maisons dans les rochers ;  » (Proverbes 30:25-26).

Nous sommes des fourmis que Dieu protège par Sa force. L’Esprit de force protège, pareillement, de la compromission. Michée a dénoncé le mal, il n’a pas fermé sa bouche, mais a parlé pour Dieu. Il ne s’est pas positionné pour le monde mais pour Dieu, il n’a pas ag comme les faux prophètes de son époque.

 » C’est pourquoi je dis : Ecoutez, chefs de Jacob, et vous conducteurs de la maison d’Israël ! N’est-ce point à vous de connaître ce qui est juste ? Vous qui haïssez le bien et qui aimez le mal, qui leur arrachez la peau et la chair de dessus les os. Ils dévorent la chair de mon peuple, lui écorchent la peau et lui brisent les os ; ils le mettent en pièces comme dans un pot, comme de la viande dans une chaudière. Alors ils crieront à Yahweh, mais Il ne les exaucera point, et Il leur cachera sa face en ce temps-là, parce qu’ils se sont mal conduits dans leurs actions. Ainsi parle Yahweh contre les prophètes qui égarent mon peuple, qui proclament la paix quand leurs dents ont de quoi mordre, et si quelqu’un ne leur met rien dans la bouche, ils publient la guerre contre lui. C’est pourquoi la nuit sera sur vous, afin que vous n’ayez plus de vision ; et elle s’obscurcira, afin que vous ne deviniez plus ; le soleil se couchera sur ces prophètes-là, et le jour sera ténébreux pour eux. Les voyants seront honteux, et les devins seront confondus ; tous se couvriront la barbe, parce qu’il n’y aura aucune réponse de Dieu. Mais moi, je suis rempli de force, de justice et de courage, par l’Esprit de Yahweh, pour déclarer à Jacob sa transgression, et à Israël son péché. «  Michée 3:1-8.

L’Esprit de connaissance

La connaissance spirituelle qui vient par les révélations de l’Esprit est édifiante et protectrice. L’Esprit nous préserve par la connaissance. En effet, sans elle nous périssons.

 » Mon peuple est détruit, parce qu’il est sans connaissance. Parce que tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, afin que tu n’exerces plus la prêtrise ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j’oublierai tes enfants.  » Osée 4:6.

L’Esprit de crainte de Yahweh

L’Esprit de crainte de Yahweh nous inspire cette crainte dans notre cœur. Cette crainte nous amène forcément dans l’intégrité, or Proverbes 2:7 nous dit :  » Il réserve le salut pour ceux qui sont droits, et il est le bouclier de ceux qui marchent dans l’intégrité « 

Cette crainte nous protège du mal puisqu’elle nous en détourne, elle nous protège dans notre sommeil, elle nous protège de la mort et de ses pièges et nous conduit à la vie.

 » Il y aura propitiation de l’iniquité par la miséricorde et la vérité ; on se détourne du mal par la crainte de Yahweh.  » Proverbes 16:6.

 » La crainte de Yahweh conduit à la vie, et celui qui l’a, passe la nuit étant rassasié, sans qu’il soit visité par aucun mal.  » Proverbes 19:23.

 » La crainte de Yahweh est une source de vie pour se détourner des pièges de la mort. «  Proverbes 14:27.

L’aspect de la protection et du bouclier est également présent quand on médite sur l’Esprit de crainte de Yahweh.

En approfondissant (et il y a encore beaucoup à découvrir), nous nous apercevons que les sept Esprits sont sept aspects de Dieu et aussi sept aspects du bouclier qu’Il est pour nous. Nous pouvons voir par-là sept façons par les quelles Il nous protège mais au final Il est Lui-même la protection, le bouclier, puisque les sept Esprits sont le Dieu unique.

Avoir et perdre l’Esprit : le bouclier

Donc, quand la présence du Saint-Esprit, les sept Esprits, le Dieu unique, est en nous, alors nous sommes revêtus d’un bouclier : Jésus. Quel bouclier ! C’est un bouclier que l’on revêt entièrement ! En effet, nous sommes revêtus de Christ (Romains 13:14) ! C’est un bouclier, c’est un vêtement, c’est une armure de combattant pour nous !

Quant à l’aspect des sept Esprits, il nous indique plus précisément pourquoi Dieu est notre bouclier, dans quelles circonstances, contre quoi.

Ensuite, lorsque nous perdons cette présence du Saint-Esprit, c’est que Dieu n’est plus et nous sommes dépourvus de Christ, notre armure, notre bouclier. Nous sommes ainsi vulnérables aux choses extérieures.

Concernant ces choses extérieures, nous avons vu précédemment que dans la création, la Terre est protégée des vents solaires. Ces vents solaires symbolisent le courant contraire du monde, les attaques de l’ennemi qui utilise la chair. Si nous serions atteints par ces attaques, alors nous subirions les mêmes choses qu’une planète sans bouclier magnétique peut subir face à des vents solaires :

  • la sécheresse à cause de l’évaporation des eaux de la planète : nous serions secs puisque la Parole de Dieu qui est une eau rafraîchissante ne nous désaltérerait plus. La planète Terre possède énormément d’eau avec des mers, des océans, des fleuves … Nous de même, en tant qu’enfants de Dieu nous avons de notre sein des fleuves d’eau vive qui coulent (Jean 7:38). Prenons garde aux trésors que Dieu met en nous, ne les laissons pas s’en aller en vapeur !
  • et l’absence de vie, d’arbres portant de fruits sur la planète : nous serions morts spirituellement et nous ne porterions aucun fruit de l’esprit.

Les vents solaires sont un feu spirituel : le feu étranger, celui qui vient du monde, du diable.

Une leçon à tirer

Dieu a permis qu’il y ait la Bible avec dedans l’histoire du peuple d’Israël, sa rébellion et ses conséquences. Il a permis cela pour notre instruction, et pour nous avertir (1 Corinthiens 10:1-15). Et Dieu ne nous a pas donné d’avertissements seulement dans la Bible mais aussi dans Sa Création.

Mars

Mars est une planète ressemblante à la Terre mais a une atmosphère très faible. C’est en 2015 que des scientifiques ont découvert l’explication de la perte de l’atmosphère de Mars. La planète s’est refroidie, son champ magnétique a cessé d’être et elle a été à découvert face aux vents solaires. Les scientifiques disent qu’il y avait à l’origine de l’eau en abondance sur Mars, mais aujourd’hui la planète est désertique. Dieu nous montre ce que nous subirons si nous nous refroidissons et ne l’avons pas comme bouclier: une mort certaine.

La Terre

La Terre aussi est en train de vivre la même chose qu’a vécu Mars: son champ magnétique perd en intensité. Ce qui se passe avec notre planète actuellement est à l’image de ce qui se passe avec les hommes dans le monde. Les hommes s’endurcissent face au Saint-Esprit, ils rejettent Dieu comme leur bouclier et leur haute retraite. Ils préfèrent s’appuyer sur l’argent et les biens du monde pensant peut-être que leur richesse les préservera des maux à venir et de la mort ; et assurera leur repos ainsi que leur bonheur. De nombreux chrétiens sont refroidis, ils se laissent séduire par le diable. Certains veulent marcher d’une manière sainte mais sans compter sur le Seigneur pour être protégés. Ils ne sont pas convaincus d’êtres des incapables, leurs vains efforts charnels les amènent toujours au découragement, ce qui les pousse à abandonner la course. D’autres ne s’inquiètent même pas d’être purifiés pour les noces à venir, ils s’attardent sur ce qui n’en vaut pas la peine et n’ont pas conscience qu’ils meurent à petit feu. Des chrétiens ont attristé le Saint-Esprit, ils étouffent sa voix douce dans leur esprit et vivent de leur chair, ils ne suivent plus les sentiments de l’Esprit. Plusieurs ont éteint l’Esprit ou l’ont même complètement renié. Ils sont comme le temple qui a vu la gloire de Dieu le quitter.

À ceux qui ne sont pas sages comme David a pu l’être en faisant confiance à Dieu pour être en sécurité; ceux-là, en subiront les conséquences.

Yoël Teixeira.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

2 Réponses de cet article
  1. Il faut beaucoup de FOI pour être athée ! C’est le titre d’un livre qui traite de ce genre de sujet mais c’est aussi mon exclamation face à l’homme qui douterait encore que Dieu existe.
    La BIBLE est un Livre ou LE Livre, je dirais, de science. Gloire à Dieu pour cette allégorie.
    Nous sommes comparés à la Terre et ce qui se passe dans nos vies, se passe à plus grande échelle.
    Face au païen, j’aime prendre cet exemple. La terre comporte environ 70% d’eau et nous avons environ 65% d’eau dans le corps. Les éléments que la terre comporte sont aussi présents dans notre corps, tels que : l’oxygène, le fer, etc… Ce qui prouve qu’on a été tiré de la Terre. On comprend que Genèse 2:7 prend tout son sens. Soyez bénis

    • Amen !

      « La gloire de Dieu est de cacher les choses …  »

      Le Seigneur caché dans sa création des grandes choses !

      « … et la gloire des rois est de sonder les choses. »

      En son Esprit en nous guide et nous pousse à chercher ! Parce qu’au final, il en découle la révélation de Dieu sur sa puissance, sa divinité …

       » Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses; afin que Dieu soit tout en tous.  »

      Un jour viendra, nous aurons la pleine connaissance de Christ, nous verrons Christ dans toute la création !

Laisser une réponse