Les Dokimos



Être chrétien à la fin des temps

bible-985035_960_720.jpg

Pendant qu’ils parcouraient Jérusalem, les disciples voulurent attirer l’attention du Seigneur sur la beauté du temple qui faisait la fierté des israélites. Or ils furent stupéfaits d’entendre le Maître leur dire qu’il « ne sera laissé ici pierre sur pierre qui ne soit démolie » (Matthieu 24 :2). Ces derniers interprétèrent cet événement comme un signe de la fin des temps et demandèrent donc plus de précisions : « Dis-nous quand ces choses arriveront-elles, et quel sera le signe de ton avènement et de l’achèvement de l’âge ? » (Matthieu 24 :3). Yéhoshoua leur prophétisa un certain nombre d’évènements qui sont reportés dans trois évangiles sur quatre : en Matthieu 24, en Marc 13 et en Luc 21. Ces passages sont bien connus des lecteurs bibliques, or il est intéressant de noter que la plupart des personnes qui les ont lus, retiennent les guerres, les épidémies, les famines et les catastrophes naturelles comme étant les principaux signes précédent le retour du Seigneur. Pourtant, une lecture attentive met en évidence en premier lieu un tout autre phénomène…

« Prenez garde que personne ne vous égare. Car beaucoup viendront sous mon Nom, en disant : Je suis le Mashiah. Et ils en égareront beaucoup. » Matthieu 24 :4-5.

« Prenez garde que personne ne vous égare. Car beaucoup viendront en mon Nom, disant : Moi, JE SUIS. Et ils en égareront beaucoup. » Marc 13 :5-6.

« Prenez garde que vous ne soyez pas égarés. Car beaucoup viendront en mon Nom, en disant : C’est moi ! et le temps approche. Ne les suivez pas. » Luc 21 :8.

Yéhoshoua commence par mettre en garde contre les faux prophètes et les faux messies qui viendront en son Nom ou qui se feront passer pour lui. Ensuite, il évoque les guerres, les épidémies, les soulèvements populaires, les dérèglements de la nature, les persécutions puis il conclut en mettant de nouveau en garde contre les faux christs et les faux prophètes (Matthieu et Marc).

« Et beaucoup de faux prophètes s’élèveront et en égareront beaucoup. » Matthieu 24 :11.

« Et si quelqu’un vous dit : Voici le Mashiah est ici. Ou voici il est là. Ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux mashiah et des faux prophètes et ils donneront des signes et des miracles pour égarer, s’il était possible même les élus. » Marc 13 :21-22.

Le fait que le Seigneur commence et termine son discours par un avertissement concernant les faux prophètes et les faux christs prouve qu’à ses yeux ils seront le principal et le plus grave danger auxquels seront confrontés les croyants des derniers temps. S’il est indéniable que cette période sera marquée par un certain nombre de crises que nous pouvons aisément observer actuellement (crise sociale, politique, économique, sanitaire, climatique, guerres et bruits de guerre etc …), ces choses ne constituent que l’arbre qui cache la forêt. En effet, ces troubles qui agitent la planète et qui suscitent angoisse et détresse parmi les nations servent de terreau fertile aux faux prophètes et aux faux christs. En d’autres termes, plus les troubles se multiplieront, plus les faux prophètes et faux christs augmenteront. Ces derniers attireront à eux par des discours séduisants et des miracles mensongers toutes sortes de personnes en manque de repères et en quête de solutions à leurs problèmes. Ainsi, derrière des problématiques en apparence purement matérielles se cacheront des pièges spirituels.

Yéhoshoua précise qu’il y’en aura « beaucoup » et qu’ils « en égareront beaucoup ». Il n’y aura pas uniquement des gens du monde parmi les victimes de ces loups déguisés en agneaux, mais aussi un grand nombre de chrétiens qu’ils parviendront à détourner de la vérité. Si le Seigneur a dit : « Prenez garde que vous ne soyez égarés », cela sous-entend bien évidemment que le danger d’apostasie des élus sera réel. La distinction entre les vrais et les faux envoyés d’Elohim ne sera pas toujours évidente à faire, surtout s’il y a des signes et des prodiges à la clé. En effet, beaucoup se feront la même réflexion que certains se sont faite du temps du Seigneur : « Le Mashiah, quand il viendra, produira-t-il plus de signes que celui-ci n’en a produit ? » (Jean 7 :31). En effet, le Messie s’est particulièrement distingué par les miracles, c’est donc un signe que l’on doit attendre de lui. Pour autant, il ne faut pas oublier que le diable est en capacité de singer la puissance d’Elohîm jusqu’à un certain point. Les prodiges seuls ne peuvent donc suffire à prouver la messianité de quiconque. Alors comment faire pour distinguer le vrai du faux ? Et bien par leur discours, c’est-à-dire par la Parole.

ATTENTION DANGER : APOSTASIE !

« Et je vis une autre bête montant de la Terre. Et elle avait deux cornes semblables à celle d’un Agneau, mais elle parlait comme le dragon. » Apocalypse 13 :11.

Bien entendu, ce passage n’est pas à interpréter littéralement, il ne faut donc pas s’attendre à voir un agneau pousser des cris de dragon ; il est question ici du contenu de leurs propos, c’est- à dire de leur doctrine. Il faudra donc être en capacité de distinguer la voix de l’agneau et celle du dragon, en sachant que le dragon peut imiter la voix de l’agneau dans sa forme mais non sur le fond.

« Et je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs semblables à des grenouilles. Ce sont des esprits de démons qui produisent des signes et qui vont vers les rois de la Terre et du monde entier, afin de les ressembler pour la guerre du grand jour d’Elohim Tout-Puissant. » Apocalypse 16 :13-14.

Qu’est-ce qui sort de la bouche de Satan, de ses faux prophètes et de son faux messie ? Des esprits impurs qui tiendront forcément des discours impurs qui, une fois semés dans les cœurs, produiront de mauvais fruits.

« Le père dont vous êtes issus c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne s’est pas tenu dans la vérité, parce que la vérité n’est pas en lui. Quand il dit le mensonge, il parle de son propre fond, parce qu’il est menteur et le père du mensonge. » Jean 8 :44.

« Et je me tins sur le sable de la mer. Et je vis montant de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. » Apocalypse 13 :1.

« Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné autorité à la bête, et ils adorèrent aussi la bête, en disant : Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle ? Et il lui fut donné une bouche qui proférait des discours pleins d’orgueil et des blasphèmes, et il lui fut aussi donné le pouvoir d’agir pendant 42 mois. Et elle ouvrit sa bouche pour blasphémer contre Elohim, pour blasphémer son Nom et son tabernacle, et ceux qui dressent leur tente dans le ciel. Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de remporter la victoire sur eux. Il lui fut aussi donné autorité sur toute tribu, sur toute langue et toute nation. Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont les noms ne sont pas écrits dans le livre de vie de l’Agneau tué dès la fondation du monde. » Apocalypse 13 :4-8.

« Car en prononçant des discours enflés et dépourvus de vérité et de convenance, ils attrapent avec un appât, par les désirs de la chair et par leur luxure sans bride, ceux qui ont vraiment échappé aux gens qui vivent dans l’égarement. Ils leur promettent la liberté alors qu’ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car on est esclave de celui par qui ont est vaincu. » 2 Pierre 2 :18-19.

Les faux prophètes et les faux christs sont à l’image de leur maître Satan, leurs discours est avant tout fondé sur :

- le mensonge : quand bien-même ils diraient des bribes de vérité, la finalité visée est le mensonge, donc d’induire en erreur, d’éloigner de la vérité biblique.

- l’orgueil : l’objet de leur discours est centré sur le « moi » ; soit leur « moi » (culte de leur propre personnalité) soit sur le « moi » des autres, ce qui va exciter les désirs de la chair et produire les œuvres qui en découlent. L’orgueil produit surtout l’idolâtrie. L’Eglise apostate des derniers temps sera plus que jamais idolâtre et la spécificité de cette idolâtrie par rapport à ce que l’on a pu constater dans le passé c’est qu’elle sera de plus en plus tournée vers l’être humain. Voilà pourquoi lorsque l’homme impie s’assoira dans le temps d’Elohim pour s’y faire adorer cela semblera tout à fait normal aux yeux du monde (2 Thessaloniciens 2 :4).

- le blasphème : ce terme vient du grec blasphemeo qui signifie parler outrageusement, insulter, calomnier, être injurié, railler.

Notez bien contre qui est dirigé le blasphème :

- contre Elohim

- contre son Nom

- contre son tabernacle

- contre ceux qui dressent leurs tentes dans le ciel

Souvenez-vous que la bête qui monte de la mer, le faux prophète par excellence, porte des inscriptions de blasphème sur sa tête, ce qui révèle sa pensée et ses objectifs : amener l’humanité à blasphémer et donc à se rebeller contre Elohîm.

Le blasphème contre Elohîm revient à insulter sa nature profonde qui est sainte. Cet acte ne se traduit pas uniquement par des paroles injurieuses mais aussi par un comportement profondément ancré dans des péchés abominables qui seront commis là où ils ne devraient pas avoir lieu (Marc 13 :14) c’est-à-dire dans les églises, et dans le futur temple de Jérusalem.

Le blasphème contre le Nom d’Elohîm n’est pas anodin car c’est en son Nom seul que nous avons le salut (Actes 4 :12). Il est donc non seulement question d’insulter, mais aussi de porter en dérision son Nom et donc de le désacraliser. Cette entreprise de désacralisation passe également par l’altération ou l’occultation du Nom d’Elohim.

Le Nom d’Elohim c’est Yéhoshoua mais c’est aussi…La Parole d’Elohim (Apocalypse 19 :13). Ainsi, ce qui est attaqué ce n’est pas seulement le Nom propre mais aussi son enseignement et par conséquent tous ceux et celles qui gardent sa doctrine d’où le blasphème dirigé contre son tabernacle (l’Eglise corps de Christ) et « ceux qui dressent leurs tentes dans le ciel ».

ATTENTION DANGER : PERSÉCUTIONS !

« Et quand il eut ouvert le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été tués à cause de la Parole d’Elohîm et à cause du témoignage qu’ils avaient. » Apocalypse 6 :9.

Les faux prophètes et les faux christs ont toujours été à l’origine de graves persécutions contre les véritables enfants d’Elohîm ; ce qui a été hier le sera donc encore demain. Ce fut le cas pour les prophètes de YHWH qui furent persécutés par les faux prophètes, pour les premiers disciples qui furent persécutés par les religieux juifs, puis par l’Eglise de Rome, mais aussi par certains chrétiens issus du Protestantisme. A chaque fois, ces persécutions ont été normalisées car faites « au nom de Dieu » et de la défense de la prétendue saine doctrine, par des pseudo représentants de Dieu.

La même chose se reproduira pendant le règne de l’Antichrist qui s’élèvera contre tout ce que l’on nomme Elohîm ou que l’on adore, et qui ira jusqu’à s’asseoir comme Elohîm dans le temple d’Elohîm, se montrant lui-même comme étant Elohîm (2 Thessaloniciens 2 :4). Il déclenchera alors la pire des persécutions contre les croyants à un tel point qu’ils seront trahis même par les membres de leurs familles.

« Mais avant toutes ces choses, on mettra les mains sur vous et l’on vous persécutera, vous livrant aux synagogues et aux prisons, on vous mènera devant les rois et les gouverneurs, à cause de mon Nom. Et cela se tournera pour vous en témoignage. Mettez donc dans vos cœurs de ne pas préméditer votre défense. Car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle aucun de vos adversaires ne pourra contredire ni résister. Mais vous serez livrés même par les parents, par les frères, par les proches et par vos amis, et ils feront mourir beaucoup d’entre vous. Et vous serez haïs de tous à cause de mon Nom. » Luc 21 :12-17.

Ce passage indique clairement qu’il y aura une division parmi les croyants (Matthieu 10 :34), et que les uns persécuteront les autres. La raison de ces divisions et de ces persécutions ? Le Nom du Seigneur, la Parole d’Elohîm. Tous ceux qui manifesteront leur désaccord avec le dogme majoritaire apostat et rempli de compromis seront persécutés. Tous ceux qui voudront vivre pieusement seront persécutés (2 Timothée 3 :12), et ils le seront en premier lieu par des religieux.

Le pire de tout cela c’est que la plupart des persécuteurs penseront honorer le Seigneur en agissant de la sorte et cela se fera dans l’indifférence et l’inaction du monde entier car les chrétiens véritables seront haïs de tous à cause du Nom du Seigneur. C’est d’ailleurs ce qui se passe déjà aujourd’hui : peu de personnes s’émeuvent du sort des 260 millions de chrétiens malmenés, discriminés, emprisonnés ou tués dans les pays islamiques et communistes.

« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ne soyez pas scandalisés. Ils vous chasseront des synagogues, et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir pensera rendre un culte à Elohim. Et ils vous feront ces choses parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi. » Jean 16 :1-3.

Notez d’ailleurs la réaction qu’aura le monde à nouvelle de la mort des deux témoins qui prophétiseront pendant 1260 jours durant le règne de l’Antichrist !

« Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser pendant 1260 jours, revêtus de sacs. Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant l’Elohim de la Terre […] Et quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, remportera la victoire sur eux et les tuera. Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville qui est appelée spirituellement Sodome et Egypte, là même où notre Seigneur a été crucifié. Et les tribus, des peuples, des langues et des nations verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans des sépulcres. Et les habitants de la Terre se réjouiront, ils seront dans l’allégresse, ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la Terre. » Apocalypse 11 :3,7-10.

SAUVER SA VIE OU SAUVER SON ÂME ?

La terre deviendra de plus en plus inhospitalière pour les enfants d’Elohîm. Les chrétiens des derniers temps devront choisir entre leur vie terrestre et la vie céleste.

Ceux qui privilégieront leur vie terrestre, à cause du confort relatif que le monde offre à ceux qui lui appartiennent, apostasieront de manière plus ou moins flagrante : soit en retournant dans le monde soit en se conformant au moule du christianisme paganisé. Le plus douloureux c’est que parmi ces derniers, beaucoup n’auront même pas conscience de faire partie d’un système religieux profondément antichrist. Ils ne réaliseront pas qu’ils participent à des cultes idolâtres et blasphématoires ; ils se croiront réellement approuvés par Elohim lorsqu’ils combattront les véritables disciples de Yéhoshoua. En effet, ils seront confortés dans l’idée qu’ils sont sur le droit chemin en regardant leurs assemblées remplies de monde, et ils se rassureront en se disant que, puisqu’il y a des miracles, Elohim est forcément de leur côté. Aussi, ces gens-là seront très étonnés d’être rejetés par le Seigneur au jour du Jugement !

« Ceux qui me disent : Seigneur ! Seigneur ! n’entreront pas tous dans le Royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Beaucoup me diront en ces jours-là : Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton Nom que nous avons prophétisé ? En ton Nom que nous avons chassé les démons ? En ton Nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Et alors je dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui travaillez pour la violation de la torah ! » Matthieu 7 :21-23.

Comment fait-on pour en arriver à un tel égarement ? Yéhoshoua a donné la réponse : « Je ne vous ai jamais connus… » (Matthieu 7 :23)

« Et ils vous feront ces choses parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi. » (Jean 16 :3).

Le Seigneur met ici en évidence une absence complète de relation entre lui et ces chrétiens-là. Mais comment est-ce possible lorsqu’on fréquente assidûment les églises, lorsqu’on prie, lorsqu’on chante des louanges à Elohim, lorsqu’on prêche l’Evangile et qu’on fait des miracles ? La vérité c’est que l’on trouve ce genre de choses dans toutes les religions ; les louanges et les prières adressées à une divinité, la promotion de son dogme et les miracles ne constituent pas une spécificité chrétienne. Comme nous l’avons vu, le motif des divisions et des persécutions dans le milieu chrétien c’est le Nom du Seigneur, c’est-à-dire sa Parole.

« Je suis le Pain de vie. Vos pères ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que si quelqu’un en mange ne meure pas. Je suis le pain qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je donnerai, c’est ma chair que je donnerai pour la vie du monde. Les Juifs donc discutaient entre eux et disaient : Comment peut-il nous donner sa chair à manger ? Et Yéhoshoua leur dit : Amen, amen, je vous le dis : Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et je ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment un aliment, et mon sang est vraiment une boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi en lui. Comme mon Père qui est vivant m’a envoyé, et que je suis vivant par le Père, ainsi celui qui me mangera vivra aussi à cause de moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme vos pères qui mangèrent la manne et qui moururent. Celui qui mangera ce pain vivra éternellement. Il dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm. Après l’avoir entendu, beaucoup de ses disciples dirent : Cette parole est dure, qui peut l’écouter ? Mais Yéhoshoua, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit : Cela vous scandalise-t-il ? Qu’arrivera-t-il alors si vous voyez le Fils de l’homme montant où il était auparavant ? C’est l’Esprit qui donne la vie, la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. Mais il en est certains parmi vous qui ne croient pas. En effet, Yéhoshoua savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croiraient pas, et qui étaient ceux qui le livrerait. Il leur dit donc : C’est pour cela que je vous ai dit que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui a pas été donné par mon Père. Dès lors beaucoup de ses disciples l’abandonnèrent et ils ne marchèrent plus avec lui. » Jean 6 : 48-66.

Dans ce passage Jésus prophétise sa mort et sa résurrection, mais au-delà de cet aspect il nous enseigne sur le rapport que nous devons avoir avec sa Parole : viscéral ; quelque chose que nous absorbons, qui nous transforme, nous vivifie, et qui devient partie intégrante de nous-mêmes.

Il en résulte donc la conclusion suivante : la communion avec le Seigneur se fait d’abord autour de sa Parole, tout le reste est secondaire. En effet, on peut chanter des louanges merveilleuses, être un homme ou une femme de prière infatigable, et manifester tous les dons spirituels possibles, s’il n’y a pas d’alignement avec la Parole, on ne connaîtra pas le Seigneur et nous serons également méconnus de lui.

Yéhoshoua l’a d’ailleurs dit et redit de plusieurs manières, il ne fait aucun mystère là-dessus.

« Si vous m’aimez, gardez mes commandements. » Jean 14 :15.

« Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour. » Jean 15 :10.

« J’ai manifesté ton Nom aux hommes que tu as tirés du monde pour me les donner. Ils étaient à toi et tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. » Jean 17 :6.

Nous en déduisons que ceux qui n’aiment pas le Seigneur ne gardent pas ses commandements, il ne peut donc y avoir ni relation ni communion.

« Mais quiconque entend de moi ces paroles, et ne les met pas en pratique sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. Et la pluie est descendue, les fleuves sont venus et les vents ont soufflé et se sont abattus contre cette maison. Elle est tombée et sa ruine a été grande. » Matthieu 7 :26-27.

« … L’être humain ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche d’Elohim. » Matthieu 4 :4.

Les choses sont très claires : la ruine attend quiconque néglige la Parole mais ceux qui la gardent auront la vie éternelle. Voilà pourquoi Satan combat cette Parole de toutes ses forces. Ainsi, dans la parabole du semeur il est dit que « Satan vient immédiatement et enlève la parole qui a été semée » dans les cœurs de ceux qui « sont à côté du chemin » (Marc 4 :15).

Notre salut est donc très étroitement lié à notre rapport avec la Parole d’Elohim. Tous ceux et celles qui ne méditent pas les Ecritures, ou qui se contentent de la prédication dominicale sans se donner la peine de vérifier l’exactitude des enseignements reçus tomberont dans le piège tendu des faux prophètes et succomberont à la séduction des faux messies. Yéhoshoua a dit : « Amen, je vous le dis, tant que le ciel et la Terre ne passeront pas, il ne disparaîtra pas de la torah un yod et un point jusqu’à ce que tout ne soit arrivé. » (Matthieu 5 :18). Le Seigneur veille à ce que la moindre virgule de sa Parole s’accomplisse, nous devons donc avoir le même égard en prenant soin à la respecter en tous points. Soyons d’autant plus zélés et vigilants en sachant que le diable se cache souvent dans ce qui semble être un détail.

La Parole d’Elohim est et restera clivante, elle sera toujours cette épée à double tranchant « perçant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, et des jointures et des moelles. » (Hébreux 4 :12), à combien plus forte raison ne divisera-t-elle pas les êtres humains entre eux ? Il n’empêche que seuls ceux qui la garderont scrupuleusement seront sauvés, mais pour cela il faudra accepter d’affronter l’hostilité du monde entier. Ce n’est pas, et ce ne sera pas, une chose facile, c'est pourquoi beaucoup succomberont… Mon cœur saigne, Satan va faire un carnage dans nos rangs.

Puisse le Seigneur Yéhoshoua nous donner à tous la force de tenir ferme en toutes circonstances jusqu’à notre pleine et entière délivrance.

Adèle.

4 commentaires
4 commentaires

Laisse un commentaire

Your email address will not be visible.

  Avertissez-moi des commentaires suivants

4 commentaires

  • Seb   
    13 Février 2020 20:22

    Dans 1 Rois 17 v 23, il est question de la "chambre haute". Or cela se dit "aliyah", comme le fait pour les juifs de retourner en Israel. Dans les actes des apôtres, la chambre haute est associée à la pentecôte : il va y avoir un réveil puissant parmi les juifs.

    Répondre
  • Seb   
    4 Mars 2020 18:49

    Samedi dernier, j'ai discuté avec une personne qui m'a dit qu'elle n'a pas lu la Bible entièrement parce-qu'elle n'est pas pasteur.

    Répondre
  • Seb   
    13 Mars 2020 19:18

    Un jour, j'ai dit à un pasteur que je priais pour ne plus porter de lunettes : mais ce dernier, au lieu de me dire que la volonté du Seigneur soit faite m'a dit "garde tes lunettes, elles te vont très bien".

    Répondre
  • Seb   
    16 Mars 2020 17:02

    Dans Apocalypse chap 18 v 2, il est écrit que Babel est un repaire de tout oiseau impur et détestable. Or Lévitique chap 11 v 13 nous dit que l'aigle était un oiseau impur. Mais Jésus est l'Aigle, qui vole le plus haut : cependant, il y a de faux aigles qui semblent prêcher le Ciel mais ce n'est pas le cas.

    Répondre