Les Dokimos



Une vie de prière

encens.jpg

“Avoir une vie de prière”. Voilà une expression qui fait partie du langage courant dans le milieu chrétien. Mais ça veut dire quoi au juste ?

C’est en méditant suite à une conversation que le Seigneur m’a apporté un éclairage supplémentaire sur cette expression.

Selon le dictionnaire Larousse, la prière est « un acte rituel par lequel on s'adresse à une divinité ou à ses intercesseurs » mais aussi un « ensemble de formules, en général codifiées, par lesquelles on s'adresse à Dieu ». Cette définition empreinte de religiosité n’a rien à voir avec ce que la Bible nous enseigne. Prier n’a rien à voir avec une récitation mécanique d’un mantra ou d’une neuvaine. Elohim est vivant, il n’est pas semblable à un distributeur automatique qui va vous lâcher des friandises dès que vous le remplissez de pièces. Ainsi, il ne faut pas s’imaginer qu’à force de répéter des paroles, il va nécessairement nous exaucer (Matthieu 6 :7). Prier c’est tout simplement parler à Elohim. Cet Elohim qui s’est révélé à nous comme un Père bienveillant qui vient justement nous visiter dans le lieu secret pour nous écouter et pour nous parler en tête à tête et de cœur à coeur (Matthieu 6 :6,9).

La Parole nous dit : « Priez sans cesse. » (1 Thessaloniciens 5 :17).

Prier est aussi un commandement que le Seigneur nous a donné. Mais force est de constater qu’il n’est pas possible d’être à genoux et de concentrer nos pensées sur la prière toute la journée.

« Et un autre ange vint et se tint devant l'autel, ayant un encensoir d'or. Et on lui donna beaucoup d'encens afin qu'il fournisse les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. Et la fumée de l'encens monta avec les prières des saints de la main de l'ange devant Elohîm. » Apocalypse 8 : 3-4.

Notons tout d’abord que SEULES les prières des Saints, symbolisées ici par l’encens, sont présentées devant le Trône de Elohim.

L’encens est une substance résineuse aromatique qui brûle en répandant une odeur pénétrante, insistante, persistante. Si vous entrez chez quelqu’un qui fait régulièrement brûler de l’encens il est fort probable que, même si ce jour-là il n’en a pas fait brûler, vous le perceviez. Si vous portez un parfum de qualité de manière quotidienne, même si vous lavez vos vêtements ils continueront à en être imprégnés et on sentira son odeur même les jours où vous ne vous parfumez pas.

La prière c’est un état d’être, une façon de vivre, et non pas des « moments » que nous prenons dans notre journée. Nous avons étés faits sacrificateurs pour Elohim et nous sommes donc appelés à nous tenir sans cesse devant sa face ; c’est pourquoi nous devons en tout temps dégager la bonne odeur de Mashiah.

« Parce que nous sommes la bonne odeur du Mashiah pour Elohîm, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent. » 2 Corinthiens 2:15.

Le Saint Esprit est un feu qui en nous consumant laisse s’élever de nous une odeur, un sacrifice agréable à Notre El.

A l’entrée du temple, il y avait un bassin de purification où les prêtres devaient se laver car ils ne pouvaient se présenter dans la présence d’Elohim sans s’être lavés. Il en va de même pour nous. La sanctification, la purification, sont donc des préalables indispensables et non pas des options.

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions d'Elohîm, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Elohîm. C'est votre culte spirituel. » Romains 12:1.

« Néanmoins, le solide fondement d'Elohîm tient debout, ayant ce sceau : Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui et : Quiconque invoque le Nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'injustice. » 2 Timothée 2 :19.

Si nous méprisons la purification, nous risquons d’entendre ces terribles paroles :

« Ne continuez plus à m'apporter de vaines offrandes ! L'encens est une abomination pour moi, quant aux nouvelles lunes, aux shabbats et aux convocations des assemblées, je ne supporte pas la méchanceté avec les assemblées solennelles. Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes solennelles : elles sont un fardeau pour moi, je suis las de les supporter. C'est pourquoi, quand vous étendez vos mains, je me cache les yeux. Quand vous multipliez vos prières, je ne les exauce pas : vos mains sont pleines de sang. Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions, cessez de faire le mal ! » Ésaïe 1:13.

Une vie de sainteté nous donne de l’assurance et nous préserve du mal.

« Toutes choses sont en effet pures pour les purs, mais rien n'est pur pour ceux qui sont impurs et incrédules ; mais leur pensée et leur conscience sont souillées. » Tite1 :15.

« Parce que tout ce qu'Elohîm a créé est bon, et l'on ne doit rien rejeter de ce qui se prend avec action de grâce, car cela est sanctifié au moyen de la parole d'Elohîm et de la prière. » 1 Timothée 4:4-5.

Si donc vous êtes un autel à parfum, un sacrifice vivant, une prière ambulante, vous ne craindrez plus d’avoir été “envouté” à la moindre bouché non “sanctifié” par une prière audible, ni de manger chez les membres de votre famille sorciers, car ils ne peuvent maudire une bénédiction.

« Et Elohîm dit à Balaam : Tu n'iras pas avec eux, et tu ne maudiras pas ce peuple, car il est béni. » Nombres 22:12.

Wouah! Qu’elle magnifique Parole ! Béni est celui qui connait Elohim, celui qui est affranchi du péché, celui qui ne marche pas selon le conseil du méchant et qui ne s'assied pas dans l’assemblée des moqueurs, et qui donc se sanctifie (Psaumes 1).

« Nous savons que quiconque a été engendré d'Elohîm ne pèche pas. Mais celui qui a été engendré d'Elohîm se garde lui-même, et le Mauvais ne le touche pas. » 1 Jean 5:18.

Je prie que vous saisissiez ce que à quoi le Seigneur nous encourage dans ces quelques lignes.

« Et vous maris, aimez vos femmes, comme le Mashiah a aimé l'Assemblée, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par le bain d'eau de la parole, afin qu'il se présente l'Assemblée à lui-même, glorieuse, n’ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut. » Ephésiens 5:25-27.

Le Maitre qui a chèrement payé le prix de notre sanctification revient. Ne négligeons donc pas la sanctification ! Si nous voulons tenir dans ces temps difficiles (c’est un euphémisme) nous devons être intransigeants, méticuleux à éjecter de notre vie tout résidu d’injustice et de péché en nous examinant nous-mêmes au travers de la Parole. Ensuite, un cercle vertueux se mettra en place : plus on se sanctifie, plus nous nous approchons de El, plus Il nous révèle notre état et plus nous pouvons nous perfectionner.

« Que celui qui agit injustement, agisse encore injustement, et que celui qui est sale, se salisse encore, et que celui qui est juste pratique encore la justice et que celui qui est saint se sanctifie encore ! » Apocalypse) 22:11.

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions d'Elohîm, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Elohîm. C'est votre culte spirituel. Et ne vous conformez pas à cet âge-ci, mais soyez transformés par le renouvellement de votre pensée, afin que vous éprouviez quelle est la volonté d'Elohîm, ce qui est bon, agréable et parfait. » Romains 12 :1-2.

Soyons donc des prières, un encens de bonne odeur.

« Car vous savez quels commandements nous vous avons donnés de la part du Seigneur Yéhoshoua. Car c’est ici la volonté d'Elohîm : votre sanctification. Que vous vous absteniez de relation sexuelle illicite, que chacun de vous sache posséder son propre vase dans la sanctification et dans l'honneur, non pas dans la passion du désir, comme les nations qui ne connaissent pas Elohîm. » 1 Thessaloniciens 4:2-5.

Ma prière est qu’il nous fortifie encore et qu’il nous fasse grandir dans sa sainteté pour que nous paraissions debout devant lui au dernier jour !

Sarrah E.

1 commentaire
1 commentaire

Laisse un commentaire

Your email address will not be visible.

  Avertissez-moi des commentaires suivants

1 commentaire

  • Henryzek   
    11 Septembre 2020 20:07

    Yehoshoua est Seigneur. Un jour je fléchirai mes genoux devant lui.

    Répondre