Les Dokimos



L’art de paraître (chrétien) sur les réseaux sociaux (et ailleurs…)

the saint.jpeg

L’être humain est obsédé par l’image qu’il renvoie aux autres c’est pourquoi la plupart des personnes investissent absolument tout ce qu’elles gagnent pour soigner leur apparence. La majorité des gens claquent leur paie en vêtements, en bijoux, en accessoires divers et variés, en cosmétiques, en chirurgie esthétique dans le but de se sublimer… Le problème c’est que les effets de mode ne durent plus une saison comme ce fut le cas durant des décennies entières. Aujourd’hui on ne peut plus parler d’une collection de vêtements printemps-été et automne-hiver. L’arrivé du lowcost sur le marché a fait qu’on présente plusieurs collections par saison. Du coup ce qui était à la mode la semaine dernière ne l’est plus forcément en ce moment. Alors on achète pour paraître et avoir ainsi l’illusion d’être. L’avènement des réseaux sociaux n’a bien évidemment rien arrangé, ils ont au contraire aggravé la situation. On ne devrait d’ailleurs plus appeler Facebook, twitter, snapchat ou instagram « des réseaux sociaux » car ils sont tout sauf des outils de sociabilisation. Non, ce sont des plateformes où chacun joue le rôle qu’il s’est composé sur mesure. Tout ce qu’on y expose (son corps, sa déco d’intérieur, son repas au restau, ses vacances) sert à alimenter une image fantasmée et donc trafiquée de soi. Bien sûr, tout le monde sait qu’il y a souvent un abîme entre ce qui est exhibé et la réalité. On sait que la vérité est ailleurs, mais on s’accommode fort bien de ce jeu de dupes. Le plus triste dans tout cela c’est de voir des chrétiens prisonniers de ces choses alors qu’ils sont censés en être affranchis ou du moins chercher à s’en affranchir.

Je suis plus beau/ belle que toi !

Honnêtement, il n’y a pas un jour où je ne suis pas consternée par ce que je vois sur les réseaux sociaux. Il m’arrive même de sentir monter une sorte de nausée lorsque je vois des « frères et sœurs » poster des versets bibliques avec pour illustration une photo d’eux-mêmes (photos qui empestent parfois la séduction depuis des kilomètres à la ronde) où ils sont endimanchés, trop maquillés, trop retouchés, trop filtrés, trop tout… C’est quoi le message subliminal qu’ils cherchent à faire passer ? Qu’ils sont l’incarnation de la Parole de Dieu ? A qui veulent-ils faire croire cela? Non, en vérité ils veulent juste qu’on les convoite. Chacun est libre de faire ce qu’il veut, par contre il ne faut ni s’étonner ni se plaindre si on a des visites nocturnes. Certaines délivrances ne dépendent pas de la prière d’autorité faite par un homme de Dieu onctionné mais requièrent juste un réajustement de son comportement.

Raconte-moi n’importe quoi !

Y’en assez de voir des faux prophètes vomir des fausses prophéties de bénédiction sur Facebook et consort et de voir un troupeau de brebis égarées bêler « Ameeeeen ! ». La prophétie n’est pas comme le soleil et la pluie, elle ne profite pas à tout le monde (Matthieu 5 :45). Tout d’abord, elle est souvent conditionnelle à la sanctification de celui à qui elle est adressée. Ainsi, si un loup affublé d’un costume-cravate décrète sur votre vie des bénédictions en pagaille et vous envoie des litres d’onction virtuelle en échange d’un « tape amen pour recevoir », cela ne sera d’aucun effet si vous vivez dans le péché. Et même si vous vivez dans la sainteté d’ailleurs. Le Seigneur agit comme il veut et quand il veut. L’homme capable de forcer le bras de Dieu n’est pas près de voir le jour.

« Celui qui détourne son oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination » Proverbes 28 :9.

Ensuite, la prophétie est souvent personnelle bien qu’il existe des prophéties générales. Prenons un exemple. Comme pour Sodome et Gomorrhe, Dieu peut décider de décimer toute une nation. Néanmoins, si dans cette nation il y a une seule personne juste, en l’occurrence Lot (Genèse 13 :5-13 ; Genèse 19 :1-29 ; 2 Pierre 2 :7), elle ne sera pas atteinte par la malédiction générale qui concerne son peuple. Ainsi, quand il est dit dans Romains 11 :26 que tout Israël sera sauvé, cela veut dire qu’il y aura une conversion massive de juifs. Dieu a vu cela dans sa prescience. Seuls ceux qui se convertiront seront sauvés. Il est évident que les juifs impies ne seront pas concernés. Le salut est personnel, Dieu ne forcera pas les israélites à se convertir, autrement pourquoi ne le fait-il pas aussi avec la totalité des peuples gentils ?

La bénédiction ne se cueille pas comme on cueille une fleur. Certes, Dieu donne beaucoup de choses gratuitement, mais pour ce qui est par exemple de de l’onction, il y a un prix à payer (et il n’est pas en argent).

Les faux prophètes prospèrent parce qu’il y a une foule des chrétiens avides d’entendre des choses agréables qui leur offrent une tribune (2 Timothée 4:3-4). Mais étrangement, si ces mêmes chrétiens tombent sur un post qui les menace de malédiction, ils diront avec véhémence: “Je refuse cette parole au nom de Jésus!” Comme si la malédiction et la bénédiction était au bon vouloir de chacun.

On ne se moque pas de Dieu et on ne joue pas avec sa Parole. On demandera des comptes à tous ceux qui prophétisent faussement et à tous ceux qui se délectent du mensonge.

Je sais plus que toi !

Quand est-ce que certains chrétiens vont aussi arrêter de parler pour rien sur les réseaux sociaux ? Quand vont-ils arrêter de faire la police de la pensée ? Quand cesseront-ils de jeter des anathèmes sur ceux qui sont moins instruits qu’eux dans les Saintes Écritures ?

Oui, la dîme n’est plus d’actualité. Oui, le dimanche n’est pas le jour du Seigneur. Oui, Noël n’est pas une fête chrétienne. Oui, la Trinité n’a aucun fondement biblique. Est-ce une raison pour publier des posts méprisants, et parfois même insultants à l’intention de ceux qui n’ont pas encore reçu l’éclairage ?

Oui, il faut dénoncer mais il faut aussi savoir enseigner et surtout avoir un cœur pour intercéder sincèrement pour le salut des âmes.

Parlons aussi des paroles méchantes, moqueuses et de condamnation à l’égard de certains païens : homosexuels, prostituées, femmes qui ont avorté etc. à qui l’on promet l’enfer sans avoir pris le temps de leur annoncer l’évangile avec douceur. Au-lieu de cela on les lapide à coup de versets bibliques et on s’étonne qu’ils ne veuillent pas de Christ. Où est le témoignage de Jésus là-dedans ?

Que celui qui est né saint et avec la science infuse lève la main ! Oh si les chrétiens passaient plus de temps à prier pour les âmes qu’à faire et dire n’importe quoi sur les réseaux sociaux… Ce serait tellement plus édifiant, tellement plus enrichissant et tellement plus reposant.

« La connaissance enfle, mais la charité édifie » 1 Corinthiens 8 :1.

Je gobe n’importe quoi !

Les juifs de Bérée qui avaient donné leur vie à Jésus ont été cités en exemple parce qu’ils vérifiaient dans les Ecritures si l’enseignement qu’ils recevaient était exact (Actes 17 :10-11). De nos jours, beaucoup de chrétiens se prétendent descendants spirituels des Béréens mais dans les faits on est très loin du compte. Quand on aime la vérité, il faut se montrer prudent en tout temps. Cela vaut pour l’enseignement biblique mais aussi pour toute information qui nous parvient. Pourtant, certains chrétiens exercent un discernement à deux vitesses. En effet, ils sont les premiers à relayer des rumeurs abjectes, des images parfois indécentes et des théories tellement farfelues qu’on se demande s’il leur arrive de réfléchir. Il y a par exemple des vidéos et des photos, souvent de très mauvaise qualité, où le montage saute aux yeux, et pourtant beaucoup les relaient comme s’ils avaient mis la main sur le scoop du siècle. Prenons juste pour exemple les images qui sont censés prouver qu’on a démasqué des “reptiliens”. Bien souvent, les vidéos comportent une musique anxiogène, les voix ont été trafiquées, on a collé une pupille de vipère au niveau des yeux, et déformé des parties du corps (gorge, doigts…). Et cela est censé prouver que l’on a à faire à un sataniste. Oui, oui… Certains ont réussi à voir ces choses grâce à leur vision supersonique. Qu’il est nul ce Satan ! Il ne sait même pas se déguiser correctement en ange de lumière (2 Corinthiens 11 :14).

Cela s’appelle de la manipulation, le procédé est très malhonnête. La vérité se suffit à elle-même, elle n’a pas besoin du mensonge pour briller.

Oui, il y a des réalités spirituelles mais elles sont visibles avec les yeux spirituels. Qu’on se le dise : Ce n’est pas parce qu’on a la foi qu’on doit tout croire.

Gober tout et n’importe quoi est grave, l’exposer aux vu et au su du monde entier est pire : Non seulement on passe pour des crétins aux yeux des inconvertis mais en plus de cela on les pousse au blasphème (Romains 2 :24).

Et si on arrêtait de paraître pour commencer à être ?

Ce qui se passe sur les réseaux sociaux est l’expression de l’hypocrisie et de l’ignorance que l’on voit aussi dans les assemblées. La seule différence c’est que l’anonymat (relatif) derrière lequel on peut se planquer lorsque l’on surfe sur la vase du net fait décupler chez certains la bêtise.

Les bâtiments qui abritent les églises sont tous, sans exception, des lieux de représentation. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont fréquentés que par des faux chrétiens mais que tous les faux chrétiens aiment y aller pour se faire voire. Ils y vont parés de leurs plus beaux vêtements, ils arborent leurs plus beaux sourires, prêts à réciter des versets bibliques, à tomber sous l’onction, à prier et à prophétiser à haute voix pour qu’on les admire pour leur spiritualité hors normes. Bref, l’histoire du pharisien et du publicain se répète et se répètera jusqu’à ce que le Seigneur revienne (Luc 18 :9-14).

Allez, admettons-le : Nous sommes tous en quête de l’amour et de la reconnaissance de nos semblables. A cause de cela, nous avons tous été hypocrites au cours de notre existence pour ne serait-ce que percevoir une lueur d’affection dans les yeux de l’autre. Mais à quoi cela nous a servi en fin de compte ? Cela ne nous a pas évité d’être déçus, trahis, seuls, incompris. Cela n’est pas étonnant : non seulement cela ne sert à rien de tout miser sur l’homme (Jérémie 17 :5) mais il est aussi normal que certains se détournent de nous lorsque nous laissons tomber le masque. En effet, ils aiment notre masque, pas ce que nous sommes profondément.

Alors pourquoi se fatiguer autant pour paraître alors que Dieu nous a tant aimés tels que nous étions et qu’il nous aime tels que nous sommes (Jean 3 :16) ?

Ne faisons pas semblant avec lui, il sait toutes choses et il voit toutes choses. Cessons de nous mettre la pression pour impressionner les autres, cherchons simplement à toucher le cœur de Dieu en nous montrant sincères et vrais.

« Mais toi, quand tu pries, entre dans ta pièce secrète, et ayant fermé la porte, prie ton Père, qui est là dans ce lieu secret ; et ton Père, qui te voit dans ce lieu secret, te récompensera publiquement. » Matthieu 6 :6.

Avez-vous remarqué que Jésus ne nous donne pas rendez-vous à la synagogue, au temple, ou à l’église ? Il nous attend chez nous, à la maison, dans notre lieu secret où l’on a laissé le masque de côté. C’est dans ce lieu que s’expriment les prières les plus sincères qui ne sont d’ailleurs pas forcément les plus longues ni les plus éloquentes. C’est là qu’il vient pour nous guérir en profondeur et nous fortifier. C’est là qu’il vient pour nous parler et pour nous donner les meilleures révélations. C’est là qu’il nous accorde les vraies bénédictions qui se verront un jour publiquement.

Cessons donc de paraître, ne serait-ce que pour voir ce que ça fait.

A bon entendeur…

Adèle.

aucun commentaire
aucun commentaire

Laisse un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié

  Avertissez-moi des commentaires suivants

Dernières publications