Les Dokimos



Soyons chrétiens, pas crétins

simplet.jpg

On ne compte plus les scandales qui secouent les églises. Plus le temps passe, plus on se rend compte à quel point Satan est bien installé dans ces institutions dites chrétiennes. Que ce soit chez les catholiques ou chez les protestants-évangéliques, les abominations sont légion. Prenons juste deux exemples récents. Tout d’abord ce reportage glaçant diffusé par la chaine de télévision Arte[1] qui dénonce les abus sexuels, viols, prostitutions et avortements forcés que les prêtres catholiques font subir aux religieuses… Comme pour les actes de pédophilie, ces violences sexuelles ont été couvertes depuis des décennies par le silence coupable et l’indifférence abominable des autorités du Vatican. Dans un autre registre, l’affaire Alph Lukau, ce faux pasteur d’origine congolaise, chantre de l’évangile de prospérité qui sévit en Afrique du Sud. Ce dernier a mis en scène une fausse résurrection, devant une foule en plein délire mystique et a fait diffuser la vidéo. Sans doute aveuglé par son orgueil, et aussi parce que le Seigneur a voulu l’exposer, la supercherie a fini par être découverte, chose qui n’a pas été difficile tant le scénario et les acteurs de cette mascarade étaient mauvais[2]. Comme on pouvait s’en douter, les non-croyants se sont emparés du phénomène pour se moquer et cette parole des Ecritures s’est hélas une nouvelle fois accomplie : « Toi qui te glorifies de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi ! « Car le Nom de Dieu est blasphémé parmi les nations à cause de vous », comme cela est écrit. » (Romains 2 :23-24). C’est ainsi qu’en réponse à cette supercherie, des dizaines de vidéos mettant en scène des « resurrection challange » singeant des fausses résurrections sont apparues sur la toile[3].

« Car il s'est glissé certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en luxure sans bride, et qui renient le seul Maître Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur. » Jude 1 :4.

Comme le dit la Parole de Dieu, la condamnation de ces faux pasteurs est écrite depuis longtemps, mais quel est le sort de leurs fidèles ?

Combien de viols, combien de vols, combien d’abus de confiance, combien d’escroqueries et de faux miracles faudra-t-il pour que ces chrétiens-là ouvrent enfin les yeux ?

J’en viens à me poser cette question parce qu’il se trouve que les églises de ces loups déguisés en agneaux sont pleines à craquer et continuent à l’être même lorsque leurs abominations ont été mises en lumière. Et le pire de tout cela c’est que la plupart du temps ce sont les non-croyants qui apportent cette lumière, les chrétiens étant trop aveuglés par les ténèbres dans lesquelles ils sont embourbés.

La réaction de certains d’entre eux est tout simplement hallucinante, j’en veux pour preuve ces commentaires sur le site Chrétiens Info à propos de Alph Lukau: « Que Dieu pardonne son serviteur Alpha » ou encore « Que Dieu lui vienne en aide. Ne le blâmons pas, il vient de sortir d’une faiblesse spirituelle », « Nous sommes tous faillibles, ne lui jetons pas la pierre »

Ces propos sont totalement incompréhensibles pour toute personne animée d’un minimum de bon sens et contribue également à faire blasphémer les païens.

En effet, dans ce cas, comme dans ce qui a été dénoncé dans l’église catholique, les prêtres et pasteurs dénoncés sont des récidivistes, des menteurs et des manipulateurs qui préméditent leur péché et qui se complaisent dedans. Il n’est pas question ici d’une petite erreur de parcours, d’une chute ponctuelle, d’un égarement momentané, mais de leur mode de vie.

« Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas vous mêler avec les fornicateurs, mais non pas d'une manière absolue avec les fornicateurs de ce monde, ou avec les cupides, ou les ravisseurs, ou les idolâtres ; autrement, il vous faudrait sortir du monde. Or maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas vous mêler avec quelqu'un qui se nomme frère, s'il est fornicateur, ou cupide, ou idolâtre, ou médisant, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. En effet, qu'ai-je à juger ceux du dehors ? N'est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Quant à ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez donc le méchant du milieu de vous. » 1 Corinthiens 5 :9-13.

Les églises sont tombées tellement bas… Les inconvertis ont désormais plus de discernement et de bon sens que beaucoup de chrétiens. C’est eux qui donnent l’exemple en matière de moralité, c’est eux qui rendent justice, les chrétiens étant trop souvent incapables de trancher pour ôter le mal du milieu d’eux.

« Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Or si le monde doit être jugé par vous, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Combien plus les choses concernant cette vie ? Si donc vous avez à prononcer des jugements sur les affaires de cette vie, ce sont des gens dont l'Église ne fait aucun cas que vous faites siéger ! Je le dis à votre honte. N'y a-t-il donc pas de sages parmi vous ? Non, pas même un seul qui puisse juger entre frères ? » 1 Corinthiens 6 :2-5.

L’amour de Dieu ne rend personne aveugle et encore moins stupide. Nous avons le devoir d’exercer notre discernement, surtout en ces temps critiques que nous vivons.

« Mes bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit mais éprouvez les esprits pour voir s'ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde. » 1 Jean 4 :1.

Oui, Dieu nous demande de pardonner nos ennemis - et il faut le faire car c’est dans notre intérêt selon Matthieu 6 :14-15- mais Dieu ne nous impose pas de continuer à les fréquenter. Bien au contraire, ces faux pasteurs tendent des pièges pour nos âmes, on doit donc les ôter du milieu de nous, et si ce n’est pas possible c’est à nous de nous séparer d’eux.

« C'est pourquoi, « sortez du milieu d'eux et séparez-vous, dit le Seigneur. Ne touchez pas à ce qui est impur et je vous recevrai avec bonté. Je serai pour vous un Père et vous serez pour moi des fils et des filles », dit le Seigneur Tout-Puissant. » 2 Corinthiens 6 :17-18.

« Et j'entendis une autre voix du ciel disant : « Sortez de Babylone, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas une part de ses fléaux. » Apocalypse 18 :4.

Un proverbe populaire dit « Qui ne dit mot consent ». Que dire alors de ceux qui trouvent des mots pour excuser le mal surtout quand il est de cette ampleur ?

Ces deux passages bibliques sont très clairs : Si nous voulons être accueillis par le Seigneur avec bonté, nous devons sortir du milieu d’eux et nous en séparer. Si nous ne voulons pas avoir part aux fléaux réservés à Babylone nous devons la quitter, parce que rester équivaut à participer à ses péchés.

Or la vérité est aussi la suivante : si tant de faux pasteurs pullulent et sévissent aux quatre coins du monde c’est parce qu’il y a une foule de gens qui leur offrent une tribune, qui aiment entendre ces fables que les Ecritures nous encouragent pourtant à rejeter. En effet, la prophétie décrit un mouvent volontaire de certains chrétiens : ils s’éloignent de la foi pour s’attacher à des esprits séducteurs.

« Mais l'Esprit dit expressément que dans les derniers temps, quelques-uns s'éloigneront de la foi pour s'attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs, ayant leur propre conscience marquée au fer rouge, empêchant de se marier, ordonnant de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour être pris avec actions de grâces par les fidèles et par ceux qui ont connu précisément la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon serviteur de Jésus-Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Mais refuse les fables profanes et absurdes comme les contes de vieilles femmes. » 1 Timothée 4 :1-7.

« Car il viendra un temps où les gens ne supporteront plus la saine doctrine, mais aimant qu'on leur chatouille les oreilles, ils accumuleront docteurs sur docteurs selon leurs propres désirs. Et ils détourneront vraiment leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables. » 2 Timothée 4 :3-4.

Tant qu’il y aura des chrétiens qui fréquenteront des églises pour commettre des actes d’idolâtrie, que ce soit envers des êtres humains ou des objets (statues etc.) il y aura des abus car l’idole rend esclave. Et celui qui se rend esclave de son idole sera détruit avec elle.

« Mon peuple est détruit, parce qu'il est sans connaissance. Parce que tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, afin que tu n'exerces plus la prêtrise ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j'oublierai tes enfants. À mesure qu'ils se sont multipliés, ils ont péché contre moi : Je changerai leur gloire en ignominie. Ils se nourrissent des péchés de mon peuple, leur âme soutient leur iniquité. C'est pourquoi le prêtre sera traité comme le peuple : je le châtierai selon ses voies, et je lui rendrai selon ses œuvres. » Osée 4 :6-9.

Jésus a dit :

« Amen, amen, je vous le dis : Celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, les brebis entendent sa voix, il appelle ses propres brebis par leur nom et il les conduit dehors. Et quand il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles et les brebis le suivent parce qu'elles connaissent sa voix. Mais elles ne suivront pas un étranger, au contraire, elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » (Jean 10 :1-5).

« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Et moi, je leur donne la vie éternelle, elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. » (Jean 10 :27-28).

Les vraies brebis entendent puis reconnaissent la voix du bon berger et finissent par le suivre. Aussi, pas d’inquiétude : celles qui sont actuellement dans les mauvaises bergeries en sortiront dès qu’elles entendront Jésus parler. Les autres y resteront…

Quant à ceux qui se réjouissent du blasphème, pas d’inquiétude : le Seigneur glorifiera son Nom sept fois plus là où il a été blasphémé. Comme lors des dix plaies d’Egypte, une différence évidente se fera entre Dieu et les idoles, entre les vrais serviteurs et les faux.

Adèle.

[1] https://www.youtube.com/watch?v=C3KD-VWYh18

[2] https://observers.france24.com/fr/20190226-afrique-sud-resurrection-challenge-pasteur-alph-lukau-pasteur

[3] https://www.youtube.com/watch?v=o-b-33g2-Ls&t=143s

aucun commentaire
aucun commentaire

Laisse un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié

  Avertissez-moi des commentaires suivants

Dernières publications