Les Dokimos



Il fera plus chaud au pôle Nord que dans une grande partie de l’Europe la semaine prochaine

pole_nord_temperature_europe.jpg

Côté climat, c'est le monde à l'envers.

Dans ce qui semble désormais un phénomène annuel, les températures au pôle Nord vont atteindre voire dépasser le point de congélation (0 degré) cette semaine alors que les océans Pacifique Nord et Sud envoient de l’air anormalement doux vers l’Arctique.

Au même moment, la banquise de l'Arctique arrive à une température record avec d’effrayants effondrements de glace le long de la côte ouest de l’Alaska, entre l’Alaska et la Russie. La disparition de la banquise dans la mer de Béring expose les populations côtières de l’Alaska et notamment la Petite Diomède, habitée par quelque 200 Inuits, à des orages violents accompagnés d’une montée des eaux.

Des vidéos de l’île, qui est à la frontière avec la Russie, montrent les hautes vagues qui s’écrasent sur le littoral quand normalement, en hiver, une bande de glace protège l’île des vagues.

L'Arctique a chaud, l'Europe a froid

C’est comme si quelqu’un avait ouvert la porte du réfrigérateur de la planète, laissant l’air froid s’échapper des régions qu’il occupe normalement pour l’emmener vers l’ouest des États-Unis et l’Eurasie, et transformant le frigo est un endroit inhabituellement chaud. En Europe, les vents surnommés "La Bête de l’Est" par les Britanniques vont pousser les températures glaciales de la Russie et de la Scandinavie vers l’ouest, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, entraînant aussi de potentielles chutes de neige.

Ce phénomène est en partie dû à une déchirure dans le vortex polaire, cette dépression située dans les plus hautes altitudes de l’atmosphère qui garde normalement l’air froid près des pôles du globe. Un "vortex jumeau" s’est installé au-dessus du Canada et de l’ouest des États-Unis, et un autre en Eurasie. Alors désormais beaucoup de ces zones sont plus froides que ne l’est l’Arctique en ce moment. Lire la suite.

Lien : http://www.lesdokimos.org

aucun commentaire
aucun commentaire

Laisse un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié

  Avertissez-moi des commentaires suivants

Dernières publications