logo
Home Enseignements L’importance d’être rempli du Saint-Esprit

Beaucoup de chrétiens ont une marche chaotique avec le Seigneur. Leur vie ressemble à un interminable yoyo, un jour ils parviennent à se sanctifier et le lendemain ils chutent lamentablement dans le péché.  Un jour ils sont en parfaite symbiose avec le Seigneur et le lendemain esclaves de Satan. Et ce scénario se répète pour eux depuis de longues années. Épuisés et découragés,  certains finissent par abandonner la foi en se disant qu’ils ne pourront jamais arriver au standard de perfection exigé par les Écritures ou alors ils accusent Dieu de leur demander l’impossible. Et pourtant, lorsqu’on lit la Bible, de très nombreux passages attestent que, même si c’est difficile, c’est possible de résister aux assauts de l’ennemi et de vivre la sanctification. 

La Bible nous dit que Dieu nous a donné « tout ce qui contribue à la vie et à la piété » (2 Pierre1 :3). Cela signifie que Dieu ne nous a pas laissés démunis face aux diverses difficultés que nous pouvons rencontrer au cours de notre marche avec lui. En effet, il sait que nous vivons dans un monde entièrement plongé dans les ténèbres, il sait que nous sommes comme un petit troupeau de brebis au milieu d’une meute de loups (Jean 5 :19 ; Luc 10 :3). Le Seigneur, pour avoir vécu 33 ans au milieu des hommes, a parfaitement conscience des combats auxquels nous devons faire face et de l’harcèlement constant de l’ennemi qui rode comme un lion rugissant afin de nous séduire et pouvoir ainsi nous dévorer (1 Pierre 5 :8).

« Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché » Hébreux 4 :15.

La Parole de Dieu est très claire, « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (Ephésiens 6 :12). Nous sommes l’enjeu d’une lutte qui a commencé à l’aube de l’humanité. Satan nous hait, il nous déteste de toutes ses tripes parce que nous avons été crées à l’image de Dieu et que nous sommes l’objet de son amour. Il s’efforce donc de nous détruire et de nous amener dans cet enfer qui a été crée pour lui et ses anges (Matthieu 25 :41). Nous devons prendre conscience que Lucifer a entraîné dans sa chute un tiers des anges du ciel qui sont devenus des démons (Apocalypse 8 :12). Leur nombre correspond à des myriades, ils sont infiniment plus nombreux que les quelques 6 milliards d’individus qui peuplent la planète. Cela signifie donc que Satan peut mobiliser sur votre seule personne des milliers voire des millions de démons pour vous faire chuter. Chrétiens, nous devons nous réveiller car la lutte devient d’autant plus rude que nous approchons de la fin de toutes choses (1 Pierre 4 :7). Cessons d’être oisifs, naïfs, imprudents et légers car l’ennemi est déterminé et il n’est pas disposé à nous faire de cadeaux.

Fort heureusement, comme nous l’avons dit, Dieu ne nous a pas laissés sans ressources face aux assauts de l’adversaire. Aussi, nous sommes invités à prendre toutes les armes de Dieu afin de pouvoir repousser les assauts de l’ennemi. Ces armes sont énumérées au chapitre 6 de l’épître aux Ephésiens : la ceinture de la vérité, la cuirasse de la justice, les chaussures du zèle, le bouclier de la foi, le casque du salut, l’épée de la Parole de Dieu et enfin la prière (Ephésiens 6 :13-18). La Bible nous demande de revêtir cette armure ce qui suppose un effort de notre part. Il ne s’agit pas d’une armure charnelle mais spirituelle, son efficacité dépend de la place que nous laissons à l’Esprit de Dieu dans nos vies car elle est en réalité constituée des fruits du Saint-Esprit.

LE RETOUR DE L’ESPRIT IMPUR

Il existe des chrétiens qui ne croient pas en la possession démoniaque et pourtant la Parole de Dieu est on ne peut plus claire à ce sujet. Un homme peut être possédé par des légions de démons (Marc 5 :9). Cette réalité est attestée par le fait que Jésus a chassé quantité de démons lors de son ministère terrestre et qu’il nous a donné à nous, ses enfants, la possibilité d’en faire de même en son Nom puissant (Marc 16 :17). D’autres chrétiens estiment qu’ils ne peuvent plus être possédés une fois convertis. Oui, il s’agit là d’un principe qui est vrai si le chrétien se sanctifie correctement et ne donne plus accès au diable. Le fait d’avoir donné un jour sa vie au Seigneur ou de s’être repenti n’immunise pas définitivement contre la possession et nous allons le prouver.

« Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante » Matthieu 12 :43-45.

Ce passage nous parle d’une personne ayant bénéficié d’une délivrance, or nous savons qu’elle n’est possible qu’en Jésus-Christ seul. Jésus nous donne ici quelques précisions importantes : lorsque l’esprit impur sort d’un homme, il fait un tour dans les lieux arides et revient ensuite auprès de l’homme qu’il possédait auparavant, ce qui nous atteste effectivement que le diable et ses anges rôdent constamment autour de nous (1 Pierre 5 :8). Nous savons que nous sommes appelés à être une habitation de Dieu en Esprit (Ephésiens 2 :22) mais si l’Esprit n’est pas présent en nous, nous devenons automatiquement des habitations pour des esprits impurs. En effet, il est dit que l’esprit mauvais rentre de nouveau en trouvant la maison « vide, balayée et ornée ». On dit souvent que l’esprit impur peut revenir chez ceux et celles qui lui ont ouvert une porte par le péché. Cela est tout à fait vrai. Toutefois, lorsque nous lisons plus attentivement Matthieu 12 :44, à première vue il n’est pas question d’un péché manifeste. D’ailleurs, le mot péché n’est même pas prononcé. Que se passe-t-il avec cette maison ? Elle n’est que vide, balayée et ornée ! Qu’elle soit balayée et ornée c’est très bien, le problème c’est qu’elle est vide.

Dans ce passage, le mot vide vient du grec « scholazo » qui signifie cesser le labeur, flâner, être libéré de travail, être en loisir, désœuvré, avoir du loisir pour une chose. Ce terme renvoie également à la fonction vacante d’un centenier ou d’un ecclésiastique. Voilà donc ce qui nous permet d’y voir un peu plus clair. Ainsi, en plus d’un péché manifeste, il est possible d’être de nouveau possédé par distraction et manque de vigilance, mais aussi parce qu’on a laissé notre place de sentinelle, d’intercesseur, de sacrificateur vacante, parce qu’on n’est pas là où Dieu nous veut et qu’on ne fait pas ce que Dieu veut. Cela vous choque-t-il ? Le péché c’est aussi faire sa volonté et non celle de Dieu ou encore tout simplement lui désobéir.

 « Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous » Esaïe 53 :6.

« Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi. Alors Saül dit à Samuel: J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Éternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix » 1 Samuel 15 :23-24.

De plus, la définition française du mot vide est également lourde de sens puisqu’il est question d’un espace qui ne contient rien.

Bien-aimés, si nous ne veillons pas à être remplis du Saint-Esprit, l’ennemi en profitera pour occuper la place vacante que nous laissons.

« Nebucadnetsar, roi de Babylone, m’a dévorée, m’a détruite; Il a fait de moi un vase vide; Tel un dragon, il m’a engloutie, Il a rempli son ventre de ce que j’avais de précieux; Il m’a chassée » Jérémie 51 :34.

Un chrétien qui n’est pas rempli du Saint-Esprit finit nécessairement par devenir charnel et marcher d’une manière que Dieu n’agrée pas. Il s’agit là d’une règle qui peut se vérifier dès les premières heures de la création.

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux » Genèse 1 :1-2.

Dans ce passage, les mots informe et vide viennent de l’hébreu « tohuw » (informe, confusion,  vide, désert,  lieu du chaos, vanité) et « bohuw » (vide, nul, perdre, destruction) ce qui a donné en français l’expression tohu-bohu pour parler du chaos, du désordre et de la confusion. Un être humain vide de la présence de Dieu vit dans le chaos.  Il ne suffit pas d’avoir un jour invité Jésus-Christ à rentrer dans notre vie mais encore faut-il maintenir sa présence et sa communion avec lui en étant constamment remplis du Saint-Esprit.

« ON NE SE PRÉSENTERA PAS A VIDE DEVANT MA FACE »

« Tu observeras la fête des pains sans levain; pendant sept jours, au temps fixé dans le mois des épis, tu mangeras des pains sans levain, comme je t’en ai donné l’ordre, car c’est dans ce mois que tu es sorti d’Égypte; et l’on ne se présentera point à vide devant ma face » Exode 23 :15.

« Tu rachèteras avec un agneau le premier-né de l’âne; et si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras tout premier-né de tes fils; et l’on ne se présentera point à vide devant ma face » Exode 34 :20.

« Trois fois par année, tous les mâles d’entre vous se présenteront devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l’Éternel les mains vides » Deutéronome 16 :16.

Sous l’ancienne alliance, Dieu exigeait qu’on ne se présente pas les mains vides devant sa face. Aussi, avait-il prescrit tout un tas de sacrifices et d’offrandes avec lesquelles on devait l’approcher dans son Temple. Ces divers types d’offrandes et sacrifices, énumérés notamment dans les chapitres 1 à 7 du Lévitique, préfiguraient l’œuvre de la croix accomplie par Jésus-Christ mais symbolisaient également le sacrifice de nos vies. En effet, Jésus s’est entièrement donné pour notre salut, nous aussi nous devons en retour nous donner entièrement à lui comme des sacrifices vivants.

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable » Romains 12 :1.

Sous la loi, le sacrifice par excellence était l’holocauste car l’animal était entièrement consommé par le feu de l’autel, rien ne revenait au sacrificateur, la totalité de l’animal était offerte à Dieu (voir Lévitique 1). Et bien c’est ce type d’offrande que Dieu attend de nous, une consécration totale et permanente. Notez par ailleurs que le culte agréable à Dieu est assimilé au sacrifice et non à ce que nous appelons généralement culte du dimanche.

Devenir un holocauste pour Dieu n’est pas une chose aisée, ce n’est pas facile que de se maintenir dans un état perpétuel de mort à soi-même car la chair, dont il ne faut surtout pas sous-estimer la puissance, cherche constamment à ressurgir. En réalité, cela demande un effort surnaturel, impossible à atteindre humainement si on ne se laisse pas guider par le Saint-Esprit. Ainsi, ceux qui veulent être agréables à Dieu et le servir sans être remplis du Saint-Esprit se présentent à vide devant la face de l’Eternel, tous leurs efforts sont vains.

« Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit. Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu » Romains 8 :3-14.

Nous pouvons tirer plusieurs conclusions à la lumière de ce passage :

–      L’efficacité de la loi était anéantie par la puissance de la chair

–      Nous serons considérés justes tant que nous marchons selon l’Esprit de Dieu

–      Si nous marchons par la chair nous mourrons

–      La chair est dans l’incapacité de se soumettre à la loi de Dieu

–      Il est impossible de plaire à Dieu si nous marchons par la chair

–      Il n’y a que par l’Esprit  de Dieu que nous pouvons mettre à mort la chair (l’holocauste de nos vies n’est possible qu’avec l’aide du Saint-Esprit)

–      Seuls ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont considérés comme enfants de Dieu.

Ainsi, le fait de se revendiquer chrétien et de confesser Jésus-Christ ouvertement ne suffit pas pour être agréable à Dieu. Il est absolument indispensable d’être conduit par le Saint-Esprit.

Nous avons vu que dans l’ancienne alliance Dieu n’acceptait pas les personnes qui se présentaient à vide (ou les mains vides) devant sa face et qu’il fallait lui présenter une offrande ou un sacrifice pour être toléré dans sa présence. Sous la nouvelle alliance, nous savons que Jésus-Christ a offert le sacrifice parfait au Père qui nous justifie, nous sanctifie et nous  donne un libre accès dans son sanctuaire.

« car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit » Ephésiens 2 :18.

A présent, nous sommes appelés à devenir nous-mêmes des sacrifices vivants pour Dieu or nous avons vu qu’il est impossible de devenir des holocaustes pour le Seigneur si nous ne sommes pas conduits par le Saint-Esprit. Nous en concluons donc que Dieu ne veut pas que nous nous présentions vides de son Esprit devant sa face.

NOUS DEVONS CHERCHER A ETRE CONSTAMMENT REMPLIS DU SAINT-ESPRIT 

Le Saint-Esprit est souvent symbolisé par l’huile dans la Bible. Ainsi, parmi les offrandes d’une agréable odeur à l’Eternel il y avait des gâteaux sans levain pétris à l’huile (voir notamment Lévitique 2 :1-11). Ces gâteaux étaient une image des enfants de Dieu, libérés du vieux levain qu’est le péché et remplis du Saint-Esprit.

« Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité » 1 Corinthiens 5 :7-8.

De plus, le tabernacle ainsi que les divers ustensiles qu’on trouvait à l’intérieur étaient également oints d’une huile d’onction parfumée. Le souverain sacrificateur lui-même et ses fils portaient une onction d’huile parfumée.

« L’Éternel parla à Moïse, et dit: Prends des meilleurs aromates, cinq cents sicles de myrrhe, de celle qui coule d’elle-même; la moitié, soit deux cent cinquante sicles, de cinnamome aromatique, deux cent cinquante sicles de roseau aromatique,  cinq cents sicles de casse, selon le sicle du sanctuaire, et un hin d’huile d’olive. Tu feras avec cela une huile pour l’onction sainte, composition de parfums selon l’art du parfumeur; ce sera l’huile pour l’onction sainte. Tu en oindras la tente d’assignation et l’arche du témoignage, la table et tous ses ustensiles, le chandelier et ses ustensiles, l’autel des parfums,  l’autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve avec sa base. Tu sanctifieras ces choses, et elles seront très saintes, tout ce qui les touchera sera sanctifié. Tu oindras Aaron et ses fils, et tu les sanctifieras, pour qu’ils soient à mon service dans le sacerdoce » Exode 30 :22-30.

«  Moïse prit l’huile d’onction, il oignit le sanctuaire et toutes les choses qui y étaient, et le sanctifia.  Il en fit sept fois l’aspersion sur l’autel, et il oignit l’autel et tous ses ustensiles, et la cuve avec sa base, afin de les sanctifier. Il répandit de l’huile d’onction sur la tête d’Aaron, et l’oignit, afin de la sanctifier » Lévitique 8 :10-12.

D’après ces passages, l’huile d’onction parfumée sanctifiait le tabernacle et son contenu ainsi que les sacrificateurs. En Christ, nous sommes devenus des habitations de Dieu ainsi que des rois et des sacrificateurs (Ephésiens 2 :22 ; Apocalypse 1 :6). Pour être sanctifiés et agréables à Dieu, nous devons déborder de cette huile qu’est le Saint-Esprit qui nous aidera à dégager une belle odeur devant Dieu.

Nous devons constamment déborder du Saint-Esprit. En 2 Rois 4 nous avons une belle illustration de cette idée. La Bible nous dit qu’une veuve d’entre les femmes des fils des prophètes cria sa détresse à Elisée car elle avait tellement de dettes que les créanciers menaçaient de prendre ses fils pour en faire ses esclaves. Tout ce qu’il lui restait comme bien c’était un vase d’huile. Elisée lui dit alors d’aller récupérer dans son voisinage des vases vides en grand nombre et de les ramener chez elle pour les remplir de l’huile contenue dans son propre vase. La femme suivit le conseil de l’homme de Dieu et vit alors s’accomplir un merveilleux miracle : l’huile contenue dans son seul et unique vase coula jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vases vides disponibles. Cette veuve put ainsi payer ses dettes en vendant les vases d’huile qu’elle avait remplis et elle put  faire vivre sa famille  de ce qui restait.

Bien-aimés, si nous sommes des vases vides nous ne serons d’aucune utilité ni pour Dieu ni pour nous-mêmes ni pour nos familles. Il est donc bon de s’interroger : Quel type de vase suis-je ?

« Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil. Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre » 2 Timothée 2 :20-21.

Suis-je un vase d’usage vil rempli d’impuretés au service du prince de ce monde ? Suis-je un vase vide, un chrétien charnel qui est tantôt au service de Dieu tantôt au service de l’ennemi ? Ou suis-je un vase d’honneur rempli de l’huile parfumée du Saint-Esprit, utile au Seigneur et utile au corps du Christ ?

L’huile du Saint-Esprit est disponible en quantité infinie, le problème c’est qu’il y a bien souvent trop peu de chrétiens disposés à se laisser remplir. Trop de chrétiens sont des vases vides de Dieu mais remplis de leur propre chair et finissent ainsi par retourner sous la domination de l’ennemi.

Or la Bible nous recommande d’être remplis du Saint-Esprit afin de ne pas laisser accès au diable.

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer » Actes 2 :1-4.

La Bible affirme que lors de la Pentecôte, les disciples furent tous remplis du Saint-Esprit. Si Dieu a fait les choses ainsi, cela signifie que c’est sa volonté parfaite que nous soyons remplis du Saint-Esprit. D’ailleurs, nous voyons que dans l’Eglise primitive, l’un des principaux critères pour être établi dans un service quelconque, même de la manière la plus humble qui soit, était celui d’être rempli du Saint-Esprit.

« En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n’est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. C’est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l’on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. Cette proposition plut à toute l’assemblée. Ils élurent Étienne, homme plein de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d’Antioche » Actes 6 :1-5.

Frères et sœurs, comme il est dommage que nous négligeons d’être remplis du Saint-Esprit. En effet, c’est parce que Jésus était rempli du Saint-Esprit qu’il put résister à la tentation du diable dans le désert (Luc 4). C’est aussi parce qu’il était rempli de l’Esprit qu’il put mener a bien la mission ô combien difficile qui était la sienne.

C’est parce qu’Etienne était rempli du Saint-Esprit, lui simple diacre, qu’il put faire de grands prodiges, défendre la saine doctrine et ne pas renier Christ lorsqu’il fut lapidé par le sanhédrin (Actes 6 et 7).

Les apôtres eurent un ministère puissant et impactant car ils veillaient à être remplis du Saint-Esprit (Actes 4 :31).

Le souhait du Seigneur c’est que nous soyons « remplis jusqu’à  toute la plénitude de Dieu » et que le Saint-Esprit déborde en nous comme un fleuve d’eau vive afin que nous ne fassions plus qu’un avec lui (Ephésiens 3 :19 ; Jean 7 :38-39 ;  Jea  n 17 :11-23). Nous produirons alors ces fruits de l’Esprit, dont nous pourrons nous nourrir et nourrir les autres, qui donnent la vie éternelle (Apocalypse 22 :1-2).

Vous vous demandez peut-être comment faut-il faire pour être rempli du Saint-Esprit ?

« C’est pour cela qu’il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera. Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ » Ephésiens 5 :14-21.

Nous avons tout d’abord besoin de nous réveiller pour chercher avec assiduité et sans relâchement le Seigneur. Le réveil implique aussi que nous prenions pleinement conscience des temps mauvais dans lesquels nous sommes et de l’imminence du retour du Seigneur. Nous devons prendre la décision ferme et définitive de cesser de marcher par la chair et de subordonner notre volonté à celle de Dieu. Notre relation avec Dieu doit être entretenue au jour le jour par la méditation de sa Parole, une vie de louange, d’adoration, ainsi que la communion fraternelle.  Veillons donc à ne pas être distraits par les soucis de la vie et les séductions de ce siècle qui nous amèneraient à laisser notre place de sentinelle et de sacrificateurs vacante.

« N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption » Ephésiens 4 :30.

« Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu » Apocalypse 7 :3.

Enfin, n’oublions pas que le Saint-Esprit est  le sceau de Dieu qui nous distingue des païens (Ephésiens 1 :13 ).  C’est une marque spirituelle qu’on ne peut imiter, soit on l’a soit on ne l’a pas.  Et c’est donc sur la base de la possession de ce critère que nous  échapperons à la colère qui doit s’abattre sur le monde et que nous partirons lors de l’enlèvement de l’Eglise.

 NDLR: La reproduction de nos articles est autorisée à la seule condition de nous citer comme source.

Articles similaires

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

33 Réponses de cet article
  1. Salut,
    Il est écrit  » Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres »

    Et Jérémie nous dit aussi en 2.37  » l’Éternel rejette ceux en qui tu te confies, Et tu ne réussiras pas auprès d’eux.  »

    Et dans les actes .5.32 c’est écrit : « Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.  »

    Ce qui nous indique que le saint esprit de dieu n’est pas donné à tous.;
    Nous devons lutter contre ceux en qui on a donné notre confiance : les princes de ce monde de ténèbres (les chefs religieux). puisque Dieu les rejette.
    Si Dieu les rejette c’est qu’ils nous ont entraîné sur un mauvais chemin, ils nous ont menti.
    Ceux qui ont confiance en ce qu’ils enseignent font confiance à la créature et non au créateur.
    La Bible est la parole de Dieu et l’enseignement qu’ils ont donné est faux car il ne correspond pas à ce qui est écrit dans la Bible.

    Dans apoc 10.11 on peut lire que Jean doit de nouveau prophétiser et cla nous indique que c’est parce que l’enseignement que nous avons reçu devait être anathème. Il ne correspond pas à ce que dit l’évangile.

    L’exemple le plus évident est ce qui nous est enseigné par la créature à propos de la résurrection de Jésus. La Bible indique noir sur blanc et sans allégorie qu’elle est spirituelle.

    Ceux qui croient ce que le monde raconte ne sont pas de Dieu, ils n’ont pas le saint esprit de Dieu mais l’esprit de l’erreur.

    Jésus parle du saint esprit de Dieu , le consolateur, et dit :
    Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement
    Et Jésus dit aussi : je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute.

    Le consolateur, l’esprit saint de Dieu c’est Elie qui doit encore venir.
    Le jour où Elie viendra, très peu croiront en lui parce que justement le peuple a confiance en ce que les chefs religieux ont enseigné et ne croira pas ce qu’Elie dira.

    Jésus nous avait averti de nous méfier de nous même aussi car nous prenons nos ténèbres pour lumière.

    Ceux qui prétendent avoir reçu le saint esprit sont dans l’erreur car il ne vient que tout à la fin, lorsque Dieu répand de son esprit sur toute chair..
    Pour sortir (du mensonge) il faut entrer(dans la vérité) et Rom11.11 explique que c’est pour cela que les paiens reçoivent la vérité : ils n’ont pas été endoctrinés du mensonge à propos de Jésus.
    Et Rom 11.25 dit que vous ne vous regardiez point comme sages jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.

    A part les prophètes de Dieu, Nul n’est rempli du saint esprit de Dieu tant que ce saint esprit n’est pas répandu par Jésus qui est parole de Dieu et ce Jésus vient au temps marqué..

    Actes 1:5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous,DANS PEU DE JOURS, vous serez baptisés du Saint Esprit.
    2Pierre 3:8 Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme MILLE ANS, et mille ans sont comme un jour.

    Il faut croire la parole du créateur et non celle de la créature.
    Il faut replonger ses regards dans la parole de Dieu et oublier ce qui a été enseigner par la créature. Redevenir tel des petits enfants qui n’ont pas été à l’école.

    • Bonjour Marienne,

      Comme vous vous en doutez, je ne suis absolument pas d’accord avec vous.

      Soyez béni.

    • Bonjour Mariene,

      une fois de plus vous êtes dans la confusion car il est clairement écrit dans la Bible (peut-être n’avons-nous pas la même) que la Pentecôte a déjà eu lieu et qu’il y a bien eu effusion du Saint-Esprit sur toute chair comme cela a été annoncé auparavant.

      « Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions. » Joel 2:28

      Il n’est nulle part écrit que le Saint-Esprit était réservé pour le moment qu’aux prophètes. Lors de la pentecôte (voir à partir d’ Actes 1:13 jusqu’à Actes 2) que les langues de feu s’étaient posées sur les apôtres ainsi que tous ceux qui se trouvaient avec eux.

      On a par ailleurs vu dans le texte qu’Etienne, qui était un diacre et non un prophète, était bel et bien rempli du Saint-Esprit.

      La Bible nous demande aussi d’être remplis du Saint-Esprit en utilisant le présent et là encore cette recommandation n’est pas faite à une catégorie spécifique de personnes comme les prophètes car Dieu ne fait pas acception de personnes (Ephésiens 5:18). La Bible utilise également le présent pour dire que tous les enfants de Dieu ont été scellés du Saint-Esprit qui nous avait été promis dans le passé (Ephésiens 1:13).
      1 Corinthiens 6:19 affirme aussi que nous sommes les temple du Saint-Esprit.

      Après vous avoir lue dans l’onglet « Posez vos questions », nous avons bien compris que vous ne croyez pas que Jésus est bel et bien venu en chair et qu’il est réellement ressuscité physiquement puisque selon vous il s’agit juste d’une résurrection spirituelle. Or Jésus n’est jamais mort spirituellement car il est sans péché. Une personne morte spirituellement n’est pas en communion avec Dieu et si la mort physique l’attrape dans cet état il n’y a pas de résurrection pour la vie éternelle mais elle est sous le coup du jugement de Dieu (1 Pierre 3:18; Colossiens 2:13; Apocalypse 20:14; 21:8). Nous sommes donc en complet désaccord sur ce point et vous ne nous ferez pas changer d’avis.

    • salut les dokimos
      D’après vous est ce que nous sommes presque à la fin des temps ou est ce que les temps sont déjà accomplis ?

    • Bonjour,

      en effet c’est très confus… je vous prierais aussi de relire votre Bible car il est bien écrit que c’est le don du Saint Esprit qui est le gage de notre alliance avec Dieu par la foi (et la repentance) en Jésus Christ, donc tout chrétiens (et pas ceux de nom) a le don de l’Esprit.
      Pour ce qui est de la résurrection de Jésus, il est dit en effet dans les lettres de Paul qu’il y a un corps spirituel et un corps charnel… il peut arrivé de se m’éprendre mais il parle bien là du péché et du justifié. Le charnel est synonyme de péché et le spirituel de Saint. En lisant Luc 24:38-43 et Jean 20:27-29 nous voyons aussi que Paul enseignait que le Christ était vraiment ressuscité (non pas que en esprit, car ceci ne correspond pas complétement à la définition de la résurrection) 1co:1-8. Après il est vrai que le Seigneur Jésus peux apparaitre de façon extraordinaire, mais faut-il que cela nous choque vu que tout pouvoir lui a été donné ?
      Pour ce qui est des derniers temps, nous pouvons remarqué que cela s’applique dès la venue de Jésus.
      En voyant que vous insistez sur « écouter le Créateur et non la créature », j’ai peur de croire que vous pensez que seulement une partit du Nouveau Testament est vrai… ceci serait très dangereux car plus rien n’est alors digne de foi et il serait alors permis à n’importe qui de prendre juste là ou les partis qui lui conviennent ou lui plaisent pour se faire sa propre croyance.

      Je souhaite que Notre Seigneur et Sauveur nous bénisse abondamment et qu’il nous guide à une compréhension complète de sa volonté.

    • Salut Maxime;
      Je crois en TOUTE la parole de Dieu et Esaie que j’apprécie énormément dit dans son chapitre 53 qui parle du bras de l’Eternel : « il n’a point ouvert la bouche »
      Or le Jésus du N.T a ouvert la bouche si l’on se tient aux textes de Mathieu 5.2  » Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit :  »
      .
      Je demande alors à vous tous qui êtes chrétiens et qui avez (comme vous le dites) reçu le saint esprit, de qui parle Esaie 53 ?
      Un homme retranché, un homme qui n’a point ouvert la bouche, un homme qui n’attire pas les regards, un homme méprisé et pourtant un homme plein de connaissance. Qui est-ce ?

      Au passage, je déplore que les dokimos n’ont pas répondu à ma question précédente.

    • Pour Marienne;

      Il n’y a pas de doute pour nous, Esaie 53 parle de Jésus. Quand ce chapitre dit qu’il n’a pas ouvert la bouche, il parle du moment de la crucifixion. Jésus n’était pas muet.

      Esaie 53:7 « Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche.  »

      Selon le contexte, Jésus (la brebis muette) n’a pas ouvert la bouche lorsqu’il a été tondue (crucifié). Et oui, pour une fois, c’est bien une allégorie!

      Tu me dira peut être « Oui mais Jésus a ce moment la à dit « Père pardonne leur car ils ne savent ce qu’ils font » ou encore « tout est accompli ». » C’est vrai. Mais l’idée qui sort d’Esaie 53, c’est que Jésus s’est livré volontaire a ses bourreaux. Il n’a rien dit pour ça défense. Il n’a pas dit  » c’est injuste! Ne me touchez pas! Ne me frappez pas, Je suis votre Messie! » Il a au contraire été très silencieux comme une brebis qu’on mène à la boucherie.

      On peut en voir un exemple dans Mathieu 26:62-62 « Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu’est-ce que ces hommes déposent contre toi? Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. »

      Après au verset suivant il a fini par parler, mais il n’a vraiment pas parlé beaucoup.

      Un autre exemple dans Mathieu 27:11-14 « Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l’interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. Mais il ne répondit rien aux accusations des principaux sacrificateurs et des anciens. Alors Pilate lui dit: N’entends-tu pas de combien de choses ils t’accusent? Et Jésus ne lui donna de réponse sur aucune parole, ce qui étonna beaucoup le gouverneur. »

      Tu peux constater l’attitude de silence de Jésus quand on le mène petit à petit à la boucherie.

  2. @Mariene,
    la patience c’est aussi un fruit du Saint-Esprit (Galates 5:22)… Donc on essaie de répondre à tout le monde, mais il nous est impossible de réagir du tac au tac car d’une part, il faut laisser les autres s’exprimer et d’autre part, nous avons besoin de prendre le temps de la réflexion pour écrire une réponse. Alors pour répondre très rapidement: oui nous sommes à la fin des temps. Il y a plusieurs signes annonciateurs… Vous allez nous demander de justifier notre point de vue et bien cela nécessite une étude biblique qui ne tardera pas.

    • Ah, merci nos textes se sont croisés.
      Plus haut vous dites que la pentecôte c’est du passé (hier) et ici que la fin des temps c’est du présent (aujourd’hui).
      Vous vous fiez à la conjugaison des écritures.

      Eh bien alors pourquoi est-il écrit dans Galates 4.4 :
      mais, lorsque les temps ONT ETE ACCOMPLIS , Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption:

      Moi je vous dis et je répète que la Bible est une prophétie et que les prophètes témoignent de leurs visions du futur. Parfois ils parlent au présent ou au passé selon la puissance de leurs visions.
      Le rachat n’a lieu qu’à la fin des temps et non il y a deux mille ans.

      Jean était un grand prophète (Eiie !!!) et a témoigné de Jésus. Il l’a vu dans ses visions et l’a décrit.
      Mais personne n’a cru Jean car tout le monde a cru ce que la créature raconte de ses écrits.
      Jean a dit : je suis la voix de …… donc Jean parlait à la place de ….
      Et il lui a préparé son chemin, il l’a mis l’esprit de Jésus dans nos coeurs.
      Il a dit : je ne le connaissais pas mais il l’a vu.

      Il faut replonger ses regards dans l’évangile avec d’autres yeux afin de saisir Jésus et le percer.

    • @ dokimos
      Voici aussi pourquoi je maintiens que Jésus n’était pas homme AU TEMPS DE JEAN

      Romains 5:6 Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, AU TEMPS MARQUE , est mort pour des impies.

      Je ne crois que la parole de Dieu

    • Très honnêtement on a du mal à comprendre votre lecture de la Bible et encore une fois on se demande si c’est bien la même Bible que nous lisons. Dans tous les cas, des articles suivront sur les 2 venues de Jésus-Christ et les signes de la fin des temps. Nous ne sommes pas là pour discuter sur les opinions, de toute façon nous ne tomberons pas d’accord.

  3. Salut Kevin,
    Tu fais dire aux versets ce que tu as envie qu’ils disent car ou on ouvre la bouche ou on ne l’ouvre pas. Tu en fais une interprétation particulière.

    Jésus, tout au long du N.T ,
    s’il est vraiment là à cette époque comme vous le dites,
    ouvre la bouche dans chaque évangile.
    Et lorsque Jésus arrive sur son âne, il est reconnu et acclamé par la foule cela indique qu’il plait.

    Or Esaie 53 dit  » qui l’a reconnu ? … il n’avait rien pour nous plaire  »

    Non, selon moi ce n’est pas la bonne explication et il faut vraiment avoir reçu le saint esprit pour comprendre les écritures comme indiqué dans Luc 24.45 et 49. Il faut rester dans la vérité (l’épouse) jusqu’à ce qu’on reçoive le saint esprit de Dieu. Mais nous avons tous été vendus au mensonge.
    Nous ne serons rachetés qu’à la fin des siècles

    apoc 14.3 : Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n’est les cent quarante-quatre mille, QUI AVAIENT ETE RACHETES DE LA TERRE. 4. Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges ; ils suivent l’agneau partout où il va.ILS ONT ETE RACHETES d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau ;

    Donc, comme je l’exprimais précédemment, le saint esprit de Dieu n’est pas donné à tous et certainement pas avant d’être racheté.
    Seul les prémices qui chantent autre chose (la vérité) que ce que le monde chante (le mensonge) le reçoivent.
    Ensuite, un peu après, Dieu répandra de son esprit sur toute chair vivante.

    Parenthèse sur la résurrection :
    Dieu est le Dieu des vivants mais pas le Dieu des morts donc quand on est mort dans la chair on ne peut pas ressusciter dans la chair.
    Il faut premièrement renaître spirituellement ce qui fait de nous des vivants.
    Jésus l’a dit : « ne t’étonne pas que tu dois naitre de nouveau »
    Ensuite la deuxième mort n’a point d’effet car la chair redevient poussière et plus tard, l’âme sera réincarnée dans un nouvel être. C’est la réincarnation (carné = chair)
    La Bible ne parle pas de la réincarnation mais de la résurrection.
    Il faut croire le créateur et non la créature qui a manipulé le sens de la parole de Dieu et en a fait une industrie de simulacres (qui tombera en discrédit lorsque la vérité éclatera et il y aura des grincements de dents)

    Je déplore toujours le silence des dokimos à propos de ma question.

    mariene says : 6 mai 2012 à 16:46

    salut les dokimos
    D’après vous est ce que nous sommes presque à la fin des temps ou est ce que les temps sont déjà accomplis ?

    • Ah Kevin, tu me tends une perche là ! ….
      Je vais essayer de répondre en ne citant rien d’autre que la Bible, ce sera plus fair play.

      – Elie est déjà venu mais Elie doit encore venir.
      – Elie qui est déjà venu c’est Jean, un prophète. Le plus grand né de femme.
      – Jean, comme tout prophète a écrit un livre

      – Elie qui doit encore venir est aussi un prophète. Le plus grand né de l’esprit. Le premier né d’entre nous.
      – Il écrira un livre, à l’écart du monde (retranché) et y transmettra la parole de Dieu sans ouvrir la bouche. Il écrira du doigt de Dieu car Elie qui doit encore venir est Jésus incarné. Il est l’homme que Jésus appelle à la croix (dur travail) et il est le Fils de l’homme et le fils de Dieu à la fois car il est tout en lui (Père, Fils et Saint esprit);
      – Eliel est Pierre qui porte la croix : Pierre le romain. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      – Elie qui doit encore venir est le bras droit de l’Eternel car Elie écrira le jugement des nations (rendra selon nos oeuvres). Il est le secrétaire en quelque sorte.
      – Il n’a ni beauté ni éclat pour attirer les regards et son aspect n’a rien pour nous plaire parce que tout le monde s’attend à autre chose qu’un livre. De plus, la créature s’est bien débrouillée pour nous enseigner de refuser tout nouveau livre. Mais la Bible est un recueil de plusieurs livres et Dieu n’a jamais dit que le livre d’apoc était le dernier livre par contre Il a dit que Elie doit encore venir.
      On ne peut rien ni ajouter ok mais un autre livre c’est un autre livre .
      – Quand Elie qui doit encore venir aura fait son témoignage, il mourra car pour qu’il y ait héritage il faut constat de décès. Et Dieu n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait point.

      – Jésus est il un prophète oui ou non ?
      – Dieu change – t- il oui ou non ?
      – Il y aura des miracles oui ou non ?
      – Elie est appelé par Jésus et Elie est annoncé par jean.

      – Esaie 53 voit parfaitement ce qui se passe lorsque Elie se manifeste (offre son livre). Nul ne le croit.
      Mais Esaie voit qu’il s’élève comme une faible plante

      Hébreux 5:9 et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent L’ AUTEUR D’un salut éternel,

      Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,

      Jésus donc leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.

      Dieu l’a élevé PAR SA DROITE comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.

      Oui Kevin, c’est incontestable pour moi. Esaie 53 parle du dernier prophète appelé de différents noms dans la Bible et un seul nom réunit en lui même sa divinité : Emmanuel = Dieu avec nous
      car quand Elie arrive, c’est enfin la fin des temps et la fin du mensonge car Dieu entre dans son règne.
      Esaie a témoigné de sa vision du sauveur.

    • Bonjour,

      Je trouve cela triste.

      Mariene,

      si pour vous il n’y a pas de résurrection, pourquoi croyez-vous en Dieu ? pourquoi se sanctifier ? S’il n’ y a rien après la mort, alors jouissez du monde et de sa convoitise !? Et appliquez ce verset ; « Mangeons, buvons car demain nous mourrons » Esaïe 22: 13.
      Mais ce n’est pas le cas, donc c’est que vous vous attendez à quelque chose ? vous parlez de réincarnation donc, selon vous, nous allons revenir avec nos corps charnels ?

      Admettons que comme vous, nous lisons la Bible terre à terre :

      -Les sadducéens, eux aussi niaient la résurrection des morts, mais la réponse de Jésus en Marc 12 :18-27 fut étonnante et leur prouva qu’il y a bien une résurrection. De plus Jésus dit de lui même qu’il est la résurrection et la vie, si quelqu’un croit en lui et meurt il vivra ( Jean 11: 25-26). Dans Apocalypse, il se révèle à Jean en disant qu’il était mort et qu’il est résucité, et qu’il tient la clé de la mort et du séjour des morts. Il ajoute qu’un esprit n’a ni os ni chair ( Luc 24: 39).

      -Paul fut également confronté aux sadducéens qui ne croyaient pas en la résurrection, ce qui troubla vivement les corinthiens et il leurs écrivit une lettre à ce sujet dans 1 corinthiens 15. Jésus-Christ est le premier né d’entre les morts ( Colossiens 1 :18)

      Bon maintenant qui devons nous croire, Le Seigneur Jésus et Paul, homme qui avait reçu un bon témoignage du Père, ou ton raisonnement ? Toutefois de façon allégorique ou terre à terre, les choses reviennent au même. Les morts en Christ vont réssucités !

      – Concernant le verset que vous avez donné Esaïe 53. Il mentionne effectivement le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ à la croix. De même Esaie 61 : 1 nous parle de lui, et Jésus-Christ lui même, reprend la prophétie en Luc 4 : 18. Maintenant il faut faire attention et lire le verset en entier. Il est dit que le châtiment qui nous donnait la paix est tombé sur lui, de plus qu’il a livré sa vie pour le sacrifice.
      Qui d’autre a fait une telle oeuvre, si ce n’est Jésus-Christ ?!

      Restons toujours sur une lecture terre à terre des écritures :
      concernant maintenant le Saint- Esprit.
      Ephesiens 1 : 13 nous dis que c’est après avoir cru que nous sommes scelles du Saint-Esprit. Il n’y a aucun passage bibliques qui réserve le St-Esprit à une catégorie de personnes. Que dire de Corneil ?, Que dire des Samaritains lorsque Philippe arriva en Samarie ? Ces samaritains étaient pas prophètes, apôtres, pasteurs…Plus grave encore Romains 8 : 9 nous dit que si nous n’avons l’Esprit nous appartenons pas à Christ, donc nous ne sommes pas sauvés.

      En clair, Jésus-Christ à donner sa vie afin de sauver les apôtres, prophètes et autre; nous les autres nous sommes condamnés à mourir ? Je ne pense pas et si vous croyez cela, je me pose la question pourquoi vous prenez tant de temps à vouloir vous sanctifier ? pratiquez le péché a fond, car il n’ y a pas de résurrection et en plus nous ne sommes pas sauvés ?!. A quoi bon continuer ?
      Malheureusement ou for heureusement, cela n’est pas ainsi. Même avec une lecture terre à terre ou allégorique ( imagée si vous préférez ) cela ne change rien à ces versets. Pardonnez moi je pense avoir été longue mais il y a encore beaucoup de versets et de chose à dire…

      Concernant la dernière question, si je puis me permettre. Depuis l’Effusion de l’Esprit nous sommes dans les derniers temps. Aggée Dira « dans les derniers jours, je répandrais mon Esprit sur toute chair » le mot dernier jour ou dernier temps signifie « eschatos » et ce rapporte aux derniers temps…
      Concernant Jean, je pense que vous confondez beaucoup de personnes. expliquez nous ou donnez nous des versets qui mentionne ce Jean muet qui écrira un livre dans une grotte !! Jean est mort décapité par Hérode, et il n’est écrit nul part qu’il a réssucité, comment peut-il revenir et écrire des livres ?

      Maintenant, il ne faut pas rentrer dans des discussions folles, qui n’édifient pas si vous n’êtes pas en accord avec cela, pourquoi venir régulièrement sur ce blog ?
      Bon vous me direz c’est pour la liberté que Christ nous a affranchi !

      Je prie sincèrement que Dieu vous garde.

    • Salut Gise,
      Je crois en la résurrection et j’y crois absolument mais la différence avec vous c’est que je crois qu’elle est seulement spirituelle comme le dit Jean :

      Jean 5:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, CELUI QUI ECOUTE MA PAROLE, ET QUI CROIT à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il EST PASSE DE LA MORT A LA VIE.

      1Jean 3:14 Nous savons que nous sommes passés DE LA MORT A LA VIE , parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort.

      Et à mes oreilles, la phrase  » mangeons et buvons car demain nous mourrons » c’est justement bien choisi Gise ; mangeons la parole de Dieu qui est notre nourriture spirituelle et buvons la vérité, elle provoque le réveil de l’esprit.
      Pour naître de nouveau (de l’esprit de vérité) il faut premièrement mourir de l’esprit de l’erreur donc ne plus croire les choses comme anciennement mais les croire avec un nouvel esprit.
      La résurrection n’a pas lieu avant le troisième jour (millénaire) parce que l’esprit saint (l’esprit de vérité) ne vient que au temps marqué par Dieu. C’est le jour où Dieu trace un grand trait et juge le total de nos oeuvres. C’est le jour de son jugement dernier.

      La réincarnation c’est la continuité de la vie dans un NOUVEAU corps, la vie éternelle. La Terre est le jardin de Dieu qui nous cultive comme des graines et les graines doivent mourir avant de pouvoir produire une nouvelle plante.

      Jérémie 21:8 Tu diras à ce peuple : Ainsi parle l’Éternel : Voici, je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort.

      Jéremie nous indique qu’il y a deux chemins : celui de la vérité et celui du mensonge qui provoque la mort spirituelle.
      Dieu nous châtie car châtier cela veut dire remettre sur le bon chemin et le chemin c’est Jésus. Il est le chemin mais étroite est la porte car le mensonge est énorme ! Plus le mensonge est gros et mieux il passe.
      Le monde entier c’est fait endormir (spirituellement) par le mensonge et le monde entier croit faussement en Jésus.. Nous devons vaincre le mensonge comme l’agneau a vaincu (apoc)

      1Jean 4:4/6 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est DANS LE MONDE . Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent d’après le monde, et LE MONDE LES ECOUTE.
      Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous connaissons L’ESPRIT DE LA VERITE ET L’ESPRIT DE L’ERREUR

      Jésus ne sauve pas que les apotres et les prophètes Gise, non bien entendu. La prophétie nous montre que Jésus (parole de Dieu) enseigne les foules.
      Si tu veux être enseignée, tu dois te présenter devant lui . Certes tu le fais lorsque tu lis la Bible mais malheureusement puisque tu as accordé ta confiance en la créature qui en a manipulé le sens, tes yeux sont morts et tu ne peux voir la vérité.
      Jésus (la vérité) dit que toutes les femmes devant lui sont sa mère.
      Eh bien moi je te dis que je suis la mère de Jésus ! Oui absolument ! car Je suis devant la vérité. Il est mon fils et en ce moment je lui donne à boire. Comprends tu ce que je fais ? …. Mais aussi c’est lui qui m’a réssuscité donc il m’a redonné la vie : il est mon père. Et comme il m’a donné l’esprit qui m’habite, il est le saint esprit.
      Jésus est la trinité à mes yeux et il est moi.
      Je sais que cela semble fou mais Jésus et Paul aussi se sont fait traiter de fous.

      1Corinthiens 3:18 Que nul ne s’abuse lui-même : si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage.

      Tu demande qui croire mais c’est la parole de Dieu que tu dois croire et rien qu’elle. Moi je ne suis rien. Je lave vos pieds tout simplement. Ne le comprenez vous pas ?
      Certains mettent la main dans le plat (la parole de Dieu) mais il y en a beaucoup qui ont troublé les eaux

      Ezéchiel 34:19 Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé !

      Evidemment que Jésus dit « quand le fils de l’homme viendra, trouvera – t il encore de la foi sur la Terre  »

      Comment croire la vérité alors qu’on est persuadé de la détenir ? …

      Jean 14:1 Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.

      Jean nous conseille de coire en lui et en ce qu’il écrit. Il dit de Jésus :
      Jean 1:31 JE NE LE CONNAISSAIS PAS, mais c’est AFIN QU’IL FUT MANIFESTE à Israël que je suis venu baptiser d’eau.

      Donc comme Esaie, Jean témoigne du Christ mais avec beaucoup plus de détails car Jean c’est Elie , le plus grand des prophètes nés de femme. Elie qui doit encore venir c’est le plus grand prophète né de l’esprit de vérité (Jésus)

      L’importance d’être rempli du saint esprit, comme le dit le titre de ce sujet, c’est encore plus important qu’il n’y parait car sans être rempli du saint esprit de Dieu, nul n’est vivant, nous sommes tous mort et nous devons naitre de nouveau afin de voir et entendre la vérité.

      Je n’ai pas envie de me faire à nouveau lapider mais si Elie doit encore venir, il y a bien un jour où quelqu’un vous dira il est là.
      Si on vous dit il est ici ou il est là n’y allez pas MAIS ceci est d’application avant qu’il ne vienne et au jour de la grande tribulation (l’épreuve de la foi) on peut se rappeler mon frère Esaie qui dit : Examinez toutes choses et retenez ce qui est bon »
      Puisque Jésus dit qu’il viendra sans faire de bruit (comme un voleur), comment voulez vous le trouver si d’autres ne jouent du tambourin ou de la trompette ? …..

      Pour en revenir à Esaie 53 qui dit Il n’a point ouvert la bouche, je trouve cela absolument conforme à l’auteur d’un livre qui publie la droiture de chacun.; S’exprimer au travers d’un livre c’est ne point ouvrir la bouche.
      Jean aussi a été muet puis il a pu s’exprimer car le peuple reçoit enfin (en fin) la vérité et entend.
      Tout comme pour Jésus (la vérité), il y a une notion d’époque pour entendre la vérité

      Mat 1 Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne ; ET , APRES qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.

      2 PUIS , ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit :….

      Je vous invite à replonger vos regards dans la piscine biblique comme le dit Pierre 1

      10 Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l’objet de leurs recherches et de leurs investigations,
      11 voulant sonder l’EPOQUE ET LES CIRCONSTANCES marquées par l’Esprit de Christ qui était en eux, et QUI ATTESTAIT D’AVANCE les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies.
      12 Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses,
      que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Évangile PAR LE SAINT ESPRIT ENVOYE DU CIEL, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.

      Peut-être qu’ensuite vous lirez le livre d’Elie qui doit encore venir car il est le seul capable de vous remplir du saint esprit puisque le saint esprit de Dieu IL EST ;.

    • @ Gise,
      Excuse moi, j’ai oublié à propos de  » et il n’est écrit nul part qu’il a réssucité, comment peut-il revenir et écrire des livres ?  »

      Jean n’est pas ressuscité car le premier à ressusciter c’est Christ
      et Jean ne revient pas, c’est nous qui retournons vers lui.
      Lorsque tu consultes la parole de Dieu, tu permets aux prophètes de s’exprimer etr la parole de Dieu est éternelle, elle est vivante. Elle provoque des choses . Chez moi c’est de la crainte car mon but n’est pas de jouer le professeur d’écritures comme beaucoup l’ont fait en troublant les eaux mais mon but est de vous montrer que le saint esprit est vraiment donné par Dieu à ceux qui le demandent. Le saint esprit ouvre les yeux aux aveugles et redresse les dos courbés.
      Demande et Dieu te donnera
      Avant cela, Dieu te fera passer l’épreuve de la foi par son fils unique qui porte le nom de Dieu en lui car il est l’Emmanuel (le manuel) des écritures.et signifie, tu le sais (je le sais) : Dieu avec nous.

      Dieu est avec nous uniquement quand il entre dans son règne. Avant cela, Dieu ne se mêle pas de nos affaires. Les misères mondiales en sont la preuve car elles sont le résultat des créatures qui dominent sur nous et que nous avons acceptées. (certains même votent pour avoir un homme à leur tête au lieu de n’accepter que Dieu comme chef !)

      Tu parles de Christ qui affranchi eh bien oui ! Christ m’a affranchei car j’ai lu le livre d’Elie et j’ai cru en lui donc je sais que je suis affranchie. Chaque jour j’en ai la preuve et bien plus encore
      mais le plus grand bonheur c’est de savoir que mon nom est écrit dans le livre (que je ne peux pas citer sans quoi je me fais encore lapider).
      J’attends maintenant que Dieu glorifie son fils (le fasse connaitre) afin que son fils le glorifie (explique aux yeux de tous toute la création tenue cachée)

      Garde confiance Gise, tout le monde aura la vérité entre les mains puisque c’est écrit que tout le monde boira la coupe de la colère de Dieu (son jugement) mais tout le monde n’aura pas foi en la vérité (Jésus)

      Jérémie 25:28 Et s’ils refusent de prendre de ta main la coupe pour boire, Dis-leur : Ainsi parle l’Éternel des armées : VOUS BOIEZ !

      Marc 10:39 Et Jésus leur répondit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ;

      Matthieu 20:23 Et il leur répondit : Il est vrai que vous boirez ma coupe ; mais pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui mon Père l’a réservé.

      L’importance d’être rempli du saint esprit est que c’est le seul moyen pour entendre ce que Dieu dit vraiment dans la Bible.
      Un seul homme permet cela et il n’y a pas d’autre nom que le sien qui sauve car pour être en communion avec Dieu, il faut que Dieu soit avec toi : il faut Emmanuel.

      Il y a donc la prophétie par les écritures (l’esprit de Jésus) et il y a l’accomplissement de la prophétie (Emmanuel)

      Jean prophétise de nouveau à la fin des siècles car il nous sera donné le saint esprit afin de l’entendre en toute clarté. Notre esprit sera éclairé par la lumière des nations (Jésus)

      Matthieu 4:16 Ce peuple, assis dans les ténèbres, A vu une grande lumière ; Et sur ceux qui étaient assis dans la région et l’ombre de la mort La lumière s’est levée.

      Apoc 8.10 Et il tomba du ciel une GRANDE ETOILE ARDENTE comme UN FLAMBEAU; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.
      Le nom de cette étoile est Absinthe ; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles étaient devenues amères.

      Nous sommes les eaux et nous devons mourir pour naitre d’un nouvel esprit de connaissance.

      j’espère que cette étoile sera aussi ton flambeau Gise car il est le mien
      .

  4. @ Les dokimos

    J’ai certainement la même Bible que vous mais ce sont nos yeux qui sont différents. Moi je lis la parole de Dieu et je ne tiens pas compte de ce que chante le monde entier sur une venue antérieure du Christ;
    Ainsi mes oreilles entendent ce que disent vraiment les prophètes et aucun ne semble dire que le Christ vient deux fois !
    Les seuls qui verront Jésus une seconde fois ce sont les prémices (les premiers rachetés)

    Très bonne idée d’ouvrir un nouveau sujet sur la venue du Schilo et j’espère que plusieurs exprimeront leurs attentes.

  5. Bonjour,

    Je pense que votre raisonnement est très dangereux et bien confus car vous prétendez bien connaitre les écritures mais vous les tordez dans tous les sens.
    La bible a été écrit en hébreux et en grec, pour la comprendre sans la tordre, il faut analyser les contextes historiques, géographiques, culturels…

    Mais comme vous semblez être sûr de détenir la vérité, cela ne sert à rien de vouloir vous convaincre, car nous rentrerons dans des discussions folles.
    A mon humble avis, et les administrateurs de ce blog ainsi que les autres lecteurs seront d’accord avec moi, pour dire que nous ne sommes pas du tout d’accord avec vos interprétations de la Bible, et nous réfutons catégoriquement vos dires.
    Alors pourquoi continuer à venir visiter ce Blog ?

    Je terminerais cette conversation par ces propos de Paul :
     » Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile. Non pas qu’il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Évangile de Christ. Mais Quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème !  » Galates 1 :6-9.

    • Mariene

      Tout les versets que tu nous donne pour valider sont complétement sortit de leurs contextes et donc irrecevable, tu fais la même chose que certains imams qui affirment que Jésus a enseigné la pratique du Djihad… il suffi de prendre un verset (ou bien la moitié) de l’enlever de son contexte pour le placer là où l’on souhaite qu’il valide une doctrine et le tour est joué, cette méthode est utilisé en permanence et ne peux servir le plan de Dieu pour le Salut en Christ.

      pour Esaï 53:7, tu dis juste « il n’a pas ouvert la bouche » pour valider ta doctrine…mais ce n’est qu’un morceau du verset, même pas la moitié…

      Esaï 53:7 dit « Il a été maltraité, il s’est humilié et n’a pas ouvert la bouche, semblable a l’agneau qu’on mène à la boucherie, une brebis muette face a ceux qui la tondent ; il n’a pas ouvert la bouche. »

      ceux verset a lui seul ne peut suffire a faire une doctrine, car nous voyons que ce serviteur dont parle le prophète commence (pour ce passage) de Esaï 52:13 à 53:12.

      A part Jésus a qui peux tu appliquer les versets Esaï 53:4 à 6 (notons bien que le verset [ou petit morceau] 7 qui t’es si chère ce trouve juste après)

      pour en revenir a « il n’a pas ouvert la bouche » nous constatons que ce verset parle d’un moment précis de la vie du serviteur, là il s’agit de sa condamnation et non de son enseignement, Jésus en effet n’a pas plaidé non coupable mais c’est donné en sacrifice comme ( comparaison ) un agneau il ne s’est pas défendu.

      Si nous suivons votre raisonnement, alors ce serviteur devait être muet toute sa vie ? ou alors il ne devait pas ouvrir la bouche même en étant muet ? (autant être vraiment extrême dans l’interprétation), Quand il est dit que Jésus est le rocher, cela veut il dire que Jésus est vraiment de la roche ?
      Je vous rassure ce ne sont pas de vrais questions que je vous pose.

      Vous savez je viens d’une famille qui ne croie en RIEN (malheureusement) ; et je peux témoigner que Dieu est venu me chercher, dans ma recherche et ma lecture je n’ai pu être influencé par un courant religieux, mon objectif a toujours été de trouver la vérité que ce soi dans la bible, l’occultisme, l’indouisme, l’islam, diverse légendes anciennes… mais la vérité de l’évangile (par l’aide de Dieu et non de la créature) a triomphé des ténèbres.

      Je souhaite que notre Dieu est Sauveur nous accompagnes dans la pleine compréhension de Christ, soyez béni constamment dans le Nom du Christ Jésus ; amen.

  6. Pour revenir au sujet principale. Quand vous parlez dans le premier paragraphe de cette article des « standard de perfection exigé par les Écritures ». J’aimerai savoir de quoi vous parlez?

    • Vous parlez peut être des fruits que nous devons porter et de la sanctification que nous devons vivre malgré nos impecfections. Je pense que c’est ça.

    • Justement ça tombe bien. Quesque Jésus a voulu dire par là? Puisque personne n’est parfait. La Parole le confirme dans Jacques 3:2. Et dire qu’Il a voulu dire de tendre vers la perfection, ce serait déformer Ses propos. Donc, je suis un peu coincé sur ce passage!

  7. Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait – Matthieu 5:48.

    Bien qu’il ne nous soit pas possible d’être parfait en nous-mêmes, cela reste malgré tout l’objectif de tout vrai disciple du Christ.La justice de Dieu réclame la perfection de la part du croyant, dans ses actes, ses paroles et ses pensées.

    Devant le Sermon sur la Montagne, qui peut rester debout et plaider non coupable ? Quelle insolence, que de se prétendre capable d’observer sans faille tous les préceptes du Christ. Nous avons besoin de nous regarder dans le miroir de l’enseignement du Christ et reconnaître notre banqueroute spirituelle. Ceux qui n’ont pas foi en Jésus ont besoin de voir le christianisme en action et en vérité, en dehors des paroles faciles et de l’hypocrisie si commune à ceux qui se disent chrétiens. Souvent, ils se croient ainsi parce qu’ils ont été baptisés bébé et sont allés à la messe à un moment de leur vie ou y vont encore, mais ce ne sont pas les rites qui font un vrai croyant.

    Si j’ai besoin d’être corrigé, merci de le faire.

    Que Dieu vous bénisse abondamment !

    • Chère Guylène,

      Pour ma part, ma conviction, c’est que la justice de Dieu a été accompli à la croix par Jésus. Lui seul a été parfait. Ce n’est pas que je ne veux pas être parfait. Mais je réalise ce que c’est d’être parfait. Et je ne peux que me rendre compte de mon impuissance.

      C’est sure que si on se base sur le Sermont sur la Montagne, on est tous condamné. Soyons honnêtes. Nous avons le devoir en tant que chrétien de marcher dans la justice et la sanctification. Mais pour ce qui est d’être parfait…

      Mathieu 5:48, c’est le verset clef pour condamner n’importe qui. Nous devons obéir à la Parole de Dieu. Mais soyons honnête, aucun de nous obéi à ce verset. C’est bien connu « la lettre tue ».

      Affectueusement.

    • Shalom,
      Mais la marche dans la sanctification est la route vers la perfection. De nous même nous ne pouvons pas être parfais mais Dieu ne nous a pas demandé d’être parfais de nous même. C’est à cause de notre imperfection créé par le péché que Christ est mort pour nous. Aujourd’hui grâce à Jésus Christ nous pouvons devenir parfait comme Christ est parfait. Le sacrifice de Christ n’est il pas là pour recréer l’image de Dieu en nous. Tout le monde répète machinalement que Dieu nous a créer à son image mais il oublie que cette image a été déformé par le péché. Je sais que je ne suis pas encore arrivé à la perfection mais je crois que Jésus Christ me rendra parfait. Seigneur change nous.

      Que Dieu nous bénisse.

  8. Amen! Être remplis du Saint-Esprit est nécessaire pour accomplir la Volonté de Dieu, marcher dans la sanctification sans laquelle nul ne verra Dieu,marcher chaque jour que Dieu nous donne, durant notre « séjour terrestre »…. avant l’Enlèvement!
    La chair ne sert de rien,elle est même incapable de se soumettre à Dieu,elle est opposée à L’ Esprit de Dieu (Le Saint-Esprit… L’Esprit de Vérité… L’Esprit du Christ… L’Esprit du Père Céleste…Notre Consolateur et Notre Avocat).
    Tout a été créé par La Parole de Dieu faite chair ( Jésus) et pour Lui.
    A Notre Seigneur et Sauveur (Jésus-Christ) soient La Gloire, L’honneur et Le Règne éternel!
    Fraternellement en Christ-Jésus.
    Lazare.

  9. Bonjours les Dokimos,
    Je suis dans le cas de ces chrétiens qui agit envers le Seigneur comme vous l’avez décrit :(, je sais pertinemment que se mettre en colère est un péché mais dans une situation qui m’énerve je n’arrive pas à me contrôler et je dit des gros mots et je maudis la personne, c’est après que j’ai des remords envers Dieu.
    Vous croyez que répéter un péché et demander pardon à Jésus après a toujours une valeur, j’ai peur.
    Que Dieu vous bénisse.

    • Bonjour,

      Dieu nous pardonne à chaque fois que nous lui demandons sincèrement pardon. Toutefois, il exige de nous que nous nous sanctifions, il faut donc régler le problème du péché. Demander pardon c’est bien mais il faudrait à présent crier à Dieu pour qu’il vous délivre de la colère ou alors demander la prière auprès d’un frère ou d’une soeur. Ensuite, il faut aussi exercer le fruit de l’esprit qui est la maîtrise de soi, c’est à dire apprendre à contenir votre colère et libérer votre coeur. C’est un apprentissage qui nécessite discipline et persévérance. Bon courage et que le Seigneur vous fortifie.

  10. bon site : je voudrais juste dire à mariene que si elle croit vraiment en Jesus-Christ et que sa façon de voir n’est pas conforme à ce que pense les autres qu’elle demande juste à Jesus de trancher (philipiens 3v15) la discution et de lui parler lui même de sa résurrection et je suis sûr qu’elle aura une agréable surprise…
    quand à kevin je lui demande amicalement juste de lire philipiens 3V8-14: qui demande de courir.
    que sa paix et sa grâce soit avec tous.

Laisser une réponse