logo
Home Actualités IVG : l’Assemblée vote la suppression du délai de réflexion de sept...

Les députés ont confirmé, dans la nuit de mercredi 8 au jeudi 9 avril, lors de l’examen du projet de loi santé dans l’hémicycle, la suppression du délai de réflexion obligatoire de sept jours entre la première et la deuxième visite médicale pour une interruption volontaire de grossesse (IVG).

Ils ont rejeté, par 40 voix contre 22, des amendements de l’UMP et de l’UDI qui visaient à supprimer cette mesure adoptée lors de l’examen en commission le 19 mars, puis ont adopté l’article à main levé.

Sur les bancs de l’opposition, quelques élus s’étaient particulièrement mobilisés sur cette question. « En deux ans, c’est la troisième fois que vous revenez sur la loi Veil, arrêtons de porter atteinte à son équilibre et de banaliser l’avortement», a fait valoir le député UMP Olivier Marleix.

« La loi n’est pas là pour faire la morale »

« C’est un acte à part, il faut qu’il ait un régime juridique à part », a abondé Julien Aubert, le député UMP du Vaucluse. « C’est une droit de la femme que nous sommes en train de défendre », a jugé François de Mazières (UMP, Yvelines) tandis que le député UDI Arnaud Richard prônait le maintien d’un « large consensus social » sur cette question.

Lire la suite ICI

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email