logo
Home Actualités Royaume Uni: Tim Farron proclame sa foi chrétienne et quitte la tête...

Tim Farron, à la tête du parti Liberal Démocrate britannique, vient de démissionner, estimant qu’il lui était «impossible» d’être en même temps un chrétien engagé et de diriger le parti.
 
Le député de Westmorland et Lonsdale a déclaré qu’il avait décidé de le faire suite aux questions persistantes sur sa foi. Dans un discours au personnel du quartier général du parti à Londres, M. Farron a déclaré : « L’accent mis sur ma foi ces dernières semaines a fait que je me suis retrouvé déchiré entre vivre en tant que chrétien fidèle ou servir de leader politique. »
« Une personne meilleure et plus sage que moi aurait peut-être réussi à faire face à cette situation avec plus de succès, de rester fidèle au Christ tout en dirigeant un parti politique dans l’environnement actuel. »
« Être un chef politique – en particulier d’un parti progressiste et libéral en 2017 – et en même temps vivre en tant que chrétien engagé, suivre fidèlement l’enseignement de la Bible, m’a été impossible. »

Les dirigeants de l’Église ont loué la décision de Tim Farron. L’archevêque de Canterbury, Justin Welby, a déclaré que c’était une décision « honorable et décente ». L’évêque intérimaire de Londres, Pete Broadbent, a par contre déclaré que « personne ne devrait avoir à choisir entre sa foi et la politique » et que par conséquent il était « profondément regrettable » que M. Farron ait ressenti le besoin de cesser de démissionner1
L'annonce choc est venue quelques heures seulement après que le porte-parole des Affaires Intérieures Lord Paddick, ouvertement homosexuel, a annoncé qu'il démissionnait, en citant « des divergences concernant les points de vue du leader sur divers problèmes. » 
Tim Farron met Dieu avant son parti
Réagissant à la décision de M. Farron, Lord Paddick a déclaré à Sky News : « Je suis très triste pour Tim Farron. J'ai eu une longue conversation avec lui hier et nous nous respectons beaucoup. »
M. Farron, un chrétien évangélique, leader du parti Liberal Démocrate depuis 2015, a été beaucoup critiqué lors de la campagne des élections législatives (ndlr, General élections au Royaume Uni, 8 Juin 2017), pour avoir évité de répondre aux questions sur l'homosexualité (et l’avortement). Il a précisé qu'il a soutenu un mariage pour tous et les droits de la communauté LGBT, mais dans une interview, il n'a pas dit s'il pensait ou non qu’il s’agît d'un péché. Après des jours de pression pendant lesquels il a été sommé de clarifier sa position, M. Farron a finalement précisé qu'il ne croyait pas que le mariage homosexuel est un péché, mais il a continué à faire face à des multiples interrogations de la part des journalistes. Dans son discours ce mercredi, M. Farron a déclaré que les questions persistantes concernant sa foi prouvent que les gens « se trompent lourdement » s’ils pensent que la Grande-Bretagne était une « société tolérante et libérale ». Il a ajouté : « Je suis un libéral à mes yeux, le libéralisme signifie que je suis passionné pour la défense des droits et libertés des personnes qui croient en différentes choses ».
« Il y a des chrétiens en politique qui pensent qu’ils devraient imposer les principes de foi sur la société, mais je n’ai pas adopté cette approche parce que je suis en désaccord avec cela – ce n’est pas libéral et c’est contre-productif quand il s’agit de faire avancer l’Evangile. Mais même en me positionnant ainsi, j’ai été le sujet de suspicions à cause de ce que je crois et en qui est ma foi. »
 
Les démocrates libéraux ont remporté quatre députés supplémentaires lors des élections législatives de ce mois par rapport à 2015, portant leur nombre total à 12. Mais le parti n’a pas réussi à se rapprocher de son niveau de 57 sièges en 2010, malgré l’espoir d’attirer le soutien des électeurs contre le Brexit. L’ancien Secrétaire des Affaires, Sir Vince Cable et son collègue, Jo Swinson, qui sont tous deux retournés à la Chambre des Communes ce mois-ci, sont parmi les favoris pour remplacer M. Farron en tant que chef du parti. M. Farron continuera cependant, à occuper le poste de député pour le parti Liberal Démocrate jusqu’aux vacances estivales du Parlement lors de la tenue d’une élection de direction du parti.
Commentant la décision de M. Farron, son prédécesseur et ancien vice-premier ministre, Nick Clegg, a déclaré: « Cela a dû être une décision agonisante compte tenu du dévouement permanent de Tim a son parti. « Je ne suis pas un homme de foi, mais je suis sûr que je n’ai sûrement pas été le seul à être ému par la façon dont Tim a parlé de la lutte qu’il a eu pour équilibrer sa foi et sa politique. Tim a fait grandir le parti à un moment crucial et on se souviendra de lui à juste titre pour cela. »
 
1.     http://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-40281300 « Farron quits as Lib Dem leader over clash between faith and politics »
 
Traduit de l’anglais par Lémbé N.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser une réponse